vendredi, octobre 23, 2020
Accueil > Actualités > PLUS DE 60 MILLIONS D’EUROS DE LA BAD POUR LUTTER CONTRE LA PANDÉMIE DU COVID-19 AU BÉNIN, AU TOGO ET A LA GUINEE

PLUS DE 60 MILLIONS D’EUROS DE LA BAD POUR LUTTER CONTRE LA PANDÉMIE DU COVID-19 AU BÉNIN, AU TOGO ET A LA GUINEE

La Banque africaine de développement (BAD) a décidé d’octroyer une aide de 60,32 millions d’euros au Bénin, au Togo et à la Guinée en vue du financement du programme multi-pays d’appui à la réponse à la pandémie de COVID-19 (PARCovid-19), selon un communiqué de l’institution financière

ce programme multi-pays d’appui à la réponse à la pandémie de COVID-19 vise à apporter une réponse d’urgence à la crise sanitaire et socio économique induite par la pandémie de COVID-19 dans ces trois pays côtiers d’Afrique de l’Ouest, qui présentent beaucoup de similitudes.

« Le système de santé de chacun de ces trois pays sont en effet faibles, et leurs économies très peu industrialisées et fortement dépendantes des revenus des matières premières restent dominées par l’agriculture. Leurs plans respectifs de riposte au COVID-19 sont par conséquent similaires et ont pour principaux objectifs d’endiguer la propagation de la pandémie et de renforcer les filets de sécurité sociale ainsi que la résilience du secteur productif », a expliqué la BAD dans le communiqué.

le document précise que , dans les 60,32 millions d’euros, le Bénin recevra un prêt du Fonds africain de développement (FAD) de 6,28 millions d’euros ; le Togo bénéficiera de 24,64 millions d’euros, dont un prêt FAD de 7,34 millions d’euros et un don FAD de 6,17 millions d’euros à quoi s’ajouteront 11,12 millions d’euros de prêt de la Facilité d’appui à la transition (FAT-Pilier I), un mécanisme de financement de la Banque destiné aux pays fragiles et en transition ; la Guinée percevra quant à elle 29,48 millions d’euros, composés d’un prêt FAD de 11,42 millions d’euros et un don FAD de 3,68 millions d’euros en plus d’un prêt FAT de 14,37 millions d’euros

.

« Ces financements sous forme d’appui budgétaire en réponse à la crise du COVID-19 (ABRC) constituent des prêts et des dons et sont tirés des ressources du Fonds africain de développement (FAD), le guichet de prêt à taux concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement et de la Facilité d’appui à la transition (FAT-Pilier I) », explique  le communiqué

kemebrama@hotmail.com

Source ; sercom de la BAD

Laisser un commentaire