lundi, novembre 30, 2020
Accueil > Actualités > A.G DE L’O.M.S: XI JINPING DÉVOILE LA STRATÉGIE DE LA CHINE AU PROFIT DE L’AFRIQUE ET DU MONDE CONTRE LA COVID-19

A.G DE L’O.M.S: XI JINPING DÉVOILE LA STRATÉGIE DE LA CHINE AU PROFIT DE L’AFRIQUE ET DU MONDE CONTRE LA COVID-19

La 73e Assemblée Générale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), s’est tenue à Genève, en ligne par le biais d’une visioconférence. Une première dans l’histoire de cette organisation onusienne, depuis sa création, Corona virus oblige.

C’est ainsi que, les différents chefs d’Etats et de gouvernements du monde ont traité des problèmes sanitaire de la planète, dominés comme on le sait tous, par la Covid-19, à travers la magie des Technologies de l’information et de la Communication

Au cours de cette assemblée générale, il a été question d’une résolution présentée par l’Union européenne demandant une « évaluation impartiale, indépendante et complète » de la réponse internationale à la crise du coronavirus.

Comme il fallait s’y attendre, la Chine, premier pays touché par la maladie Covid-19 à la fin de l’an 2019, a été accusée par l’administration du président américain Donald Trump, d’avoir tardé à donner l’alerte et à prendre des mesures.

Réfutant ces accusations, le président chinois, Xi jinping, dans un message vidéo transmis à Genève depuis Beijing, a fait remarquer que « Grâce à des efforts ardus et au prix de grands sacrifices, la Chine a résolument inversé la situation et préservé la vie et la santé du peuple ».

Poursuivant son intervention,l’homme fort de Pékin a déclaré: « dans un esprit ouvert, transparent et responsable, nous avons communiqué sans tarder les informations liées à la maladie à l’OMS et aux pays concernés, et publié aussi vite que possible les informations notamment sur la séquence génétique du virus »,

Dans la dynamique de son intervention il a asséné: « nous avons partagé sans réserve avec les différentes parties nos expériences en matière de contrôle et de traitement, et apporté, au mieux de nos capacités, d’importants soutiens et aides aux pays qui en avaient besoin »,

Sur sa lancée, le président chinois a fait savoir que son pays allait consacrer sur deux ans, 2 milliards de dollars à la lutte mondiale contre le nouveau coronavirus. Pour se faire, son pays encourage instituts publics et compagnies privées à accélérer leurs recherches. D’ailleurs à cet effet, cinq vaccins expérimentaux ont déjà  été testés sur l’Homme. Dans un souci de solidarité au profit du  monde  il  a révélé que: «  quand le développement et le déploiement d’un vaccin contre le COVID-19 seront disponibles en Chine, ce sera un bien public mondial. Il s’agira de la contribution chinoise à l’accessibilité et l’abordabilité du vaccin dans les pays en développement, »

Au-delà de cette réponse au Président Trump, le leader chinois a fait les propositions suivantes en vue de contrôler le COVID-19 :

-tout mettre en œuvre pour endiguer la maladie de COVID-19 ;

-faire valoir le rôle leader de l’Organisation Mondiale de la Santé ;

– accroître le soutien aux pays africains ;

– renforcer la gouvernance mondiale dans le domaine de la santé publique ;

-promouvoir la reprise du développement économique et social ;

– renforcer la coopération internationale.

Concernant justement les pays africains, le président Xi Jinping a souligné le fait que la Chine mettra en place un mécanisme de coopération pour ses hôpitaux afin de les associer à 30 hôpitaux africains. Elle accélérera également la construction du siège du Centre Africain de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC Afrique) pour aider le continent à renforcer ses capacités de prévention et de contrôle des maladies.

Au terme de son intervention, en se fondant sur le thème même de cette assemblée générale, l’homme fort de Pékin s’est par ailleurs dit favorable à une évaluation complète de la réponse mondiale au nouveau coronavirus, une fois que l’épidémie aura été enrayée.

Il est bon de savoir que le nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans le monde entier était supérieur à 4,7 millions, atteignant 4.708.415 en  la date dimanche à 18H32 (22H32 GMT), selon les données compilées par le Centre pour la science et l’ingénierie des systèmes (CSSE) de l’université Johns Hopkins. Au total, 314.950 personnes à travers le monde sont mortes à cause de la maladie, selon la même source.

Les mêmes informations, fournies par la CSSE font savoir que, les Etats-Unis sont le pays le plus touché par la pandémie, avec 1.486.375 cas et 89.549 décès. Les pays ayant enregistré plus de 200.000 cas comprennent également la Russie, le Royaume-Uni, le Brésil, l’Espagne et l’Italie

kemebrama@hotmail.com

Sources : OMS / AFP et sercom Ambassade  de Chine à Abidjan

Laisser un commentaire