mardi, octobre 23, 2018
Accueil > Religion > A QUEL MOMENT ET COMMENT UTILISER L’EXPRESSION: «MA SHA ALLAH» ?

A QUEL MOMENT ET COMMENT UTILISER L’EXPRESSION: «MA SHA ALLAH» ?

«Ma sha Allah» est une expression arabe qui signifie littéralement « ce que Dieu veut », « selon la volonté de Dieu ».
A notre époque elle est utilisée dans les usages du langage courant lorsqu’une personne souhaite exprimer des félicitations ou des compliments à l’égard d’une autre tierce personne.
Mais son utilisation est-elle adéquate dans n’importe quelle situation?Est-elle d’une quelconque utilité pour protéger du mauvais œil ?

 

  • Allah soubhanou wa ta’ala a dit en rapportant le dialogue entre 2 hommes :
    « En entrant dans ton jardin, que ne dis-tu: «Telle est la volonté (et la grâce) d’Allah! Il n’y a de puissance que par Allah». Si tu me vois moins pourvu que toi en biens et en enfants »
    « Walawla ith dakhalta jannataka qulta ma shaa Allahu la quwwata illa biAllahi in tarani ana aqalla minka malan wawaladan »
    (Coran, 18/39).
    Ainsi, quand on est impressionné par des biens il faut dire cette phrase pour être reconnaissant envers Allah ‘aza wa jal et dans le but que les bienfaits dont il a comblé persistent durablement.

 

  • Si une personne voit une chose qui l’étonne (lui plaît), alors elle doit dire :
    « Ma shâ Allah La Qouwata ila bi Allah – ما شاء الله لا قوة الا بالله »

 

  • Si il voit une chose dans un autre que lui-même alors il faut dire :
    « Barak Allahû ‘alaïhi – بارك الله عليه » » (Qu’Allah le bénisse pour lui)
    ou une parole semblable.

 

  • Et s’il voit quelque chose qui l’étonne (lui plaît) dans une chose de la dounia (vie d’ici bas) il devrait dire :
    « Labaïk ina al ‘ich ich al-Akhira – لبيك ان العيش عيش الاخرة » » (Certes la vraie vie c’est la vie de l’au-delà) comme le Prophète Paix & Salut d’Allah avait l’habitude de dire.                                              Il dit : « Labaïk » dans le sens d’une réponse pour vous, alors il dit en vérité la vraie vie est la vie de l’au-delà.

 

Il se fortifie intérieurement au même instant dans l’idée de la dounia et tout ce qui est en son sein ne reste pas et il n’y a pas de vie en elle, mais en vérité la vraie vie est la vie de l’au-delà !