jeudi, décembre 8, 2022
Accueil > Actualités > ACTUALITE : LE CHEF DE LA DIPLOMATIE SAOUDIENNE EN VISITE AU JAPON

ACTUALITE : LE CHEF DE LA DIPLOMATIE SAOUDIENNE EN VISITE AU JAPON

Le prince Faisal bin Farthan Al-Saud a rencontré le mardi 19 juillet dernier, son homologue japonais et le Premier ministre du Japon pour renforcer davantage les relations en vue de la « Vision nippo-saoudienne 2030″

L’Arabie saoudite continue de nouer des relations en Asie. Cette fois, lors d’une visite au Japon du ministre des Affaires étrangères du Royaume, le prince Faisal bin Farhan Al-Saud. Il a été reçu à Tokyo par son homologue Yoshimasa Hayashi, et par le Premier ministre japonais Fumio Kishida, dans le but de développer davantage les relations amicales en tant que partenaires stratégiques sous le nom de  » Vision nippo-saoudienne 2030 « *

Le Ministre des Affaires étrangères saoudiens  avec son homologue japonais

Avant de discuter de la poursuite de la coopération entre les deux pays, le prince Farhan a exprimé ses condoléances au nom du peuple saoudien à l’occasion du décès de l’ancien Premier ministre Shinzo Abe le 8 juillet. Kishida et Hayashi, pour leur part, ont exprimé leur gratitude pour la visite du prince Farhan au Japon et leur profonde appréciation des lettres de condoléances du roi Salman bin Abdulaziz Al-Saud à l’occasion du décès d’Abe

« Le Japon attache une extrême importance à ses relations avec l’Arabie saoudite. Je me réjouis de la coopération entre nos pays ». C’est ainsi qu’a débuté la première réunion entre les deux ministres des Affaires étrangères. Hiyashi a exprimé sa gratitude pour l’approvisionnement stable en pétrole brut de l’Arabie saoudite, appelant à une coopération continue pour assurer la stabilité du marché international du pétrole brut et une nouvelle augmentation de la production.

Toutefois, le pétrole n’a pas été le seul sujet abordé par les deux chanceliers. Les énergies renouvelables, les infrastructures, le changement climatique, le tourisme et la culture ont également été des points clés de la réunion, particulièrement axée sur la « Vision 2030 Arabie saoudite-Japon ».

Lors de la rencontre de Farhan avec le Premier ministre Fumio Kishida, tous deux ont convenu de renforcer davantage les liens bilatéraux avec la collaboration de la communauté internationale et des Nations unies afin de travailler ensemble sur les principales menaces en Asie et au Moyen-Orient : le problème nucléaire et des missiles et la situation en Iran et au Yémen, principalement.

Le Ministre des Affaires étrangères saoudiennes avec le Premier Ministre japonais

Cette réunion a été très appréciée par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), dont le président, Akihiko Tanaka, a souligné que l’Arabie saoudite a été et restera un pays très important pour le Japon « non seulement en tant que source de ressources naturelles, mais aussi en tant que pays clé au Moyen-Orient », mentionnant l’importance du Forum économique mondial 2022.

En ce sens, Tanaka a reconnu le travail du pays du Golfe pour « entretenir des relations de collaboration, notamment dans le domaine du progrès technologique, de la normalisation et du développement ». Ces qualités s’ajoutent à la promotion des petites et moyennes entreprises, ainsi qu’à l’utilisation des ressources en eau conformément à la Vision 2030 entre les deux pays

.

Le prince heritier saoudiens Mohamed Bin salman et le Premier Ministre saoudien

La JICA prévoit de rencontrer les pays du Conseil de coopération du Golfe pour aborder les principales menaces : le Covid-19, le changement climatique et les crises géopolitiques, notamment les questions découlant du printemps arabe, l’enlisement des pourparlers de paix dans le conflit israélo-palestinien et l’impact de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

« Notre vision de la collaboration avec l’Arabie saoudite est de créer un avantage mutuel pour un monde plus durable », a conclu Tanaka. L’Agence de coopération japonaise travaille avec le pays arabe depuis 1975 en raison des « possibilités de coopération » entre l’Arabie saoudite et le Japon.

kemebrama@hotmail.com

Article de María Cerdán,Atalayar

Laisser un commentaire