lundi, octobre 18, 2021
Accueil > Actualités > AGO 2020 DE RAOUDA FINANCE : L’ÉQUIPE DIRIGEANTE RECONDUITE POUR RELEVER LE DÉFI POST COVID

AGO 2020 DE RAOUDA FINANCE : L’ÉQUIPE DIRIGEANTE RECONDUITE POUR RELEVER LE DÉFI POST COVID

La première institution de microfinance en Côte d’Ivoire à tenu, dimanche 27 juin 2021, son Assemblée Générale Ordinaire à la mosquée CHEIKH Anzoumama Sylla de la cité Les Arcades d’Angré, dans la commune de Cocody.
La cérémonie à débuté à 10 heures, par le bilan financier de l’exercice 2020 et les perspectives pour l’année 2021 en cours.
Dans son exposé, le Secrétaire général du Conseil d’administration , El HADJ Dramé Lassina a fait ressortir les effets négatifs de la crise à coronavirus Covid-19, qui ont impacté considérablement les activités de l’institution.

En effet, à partir de mars 2020, suite à la recommandation des autorités financières de la zone Uemoa, reprises par le gouvernement ivoirien, les remboursements des crédits par les mutualistes se sont estompés.
En revanche, l’on a assisté à des retraits massifs dans les caisses de la mutuelle pour la consommation. Les activités économiques étant à l’arrêt du fait de la pandémie mondiale, les membres préfèrent consacrer leurs revenus à l’alimentation de leurs familles.
À sa suite, le Président du Comité de crédit, M DIABY Al Hassane, a mis en évidence la baisse des opérations de crédits et, par ricochet, des prêts accordés aux membres de Raouda Finance.


Dans sa lancé, M DIABY a abordé les perspectives qui se résument en la création d’une faîtière pour coordonner les activités des deux entités : Raouda Finance Abidjan et BOUAKÉ, et la création prochaine d’un centre de promotion des investissements pour accompagner les entreprises et les particuliers.
Quant au président du Conseil de surveillance, El HADJ KOMARA Bakary, il a approuvé la situation des comptes dressée par ses prédécesseurs.


Cependant, il a relevé des dysfonctionnements dans les mécanismes d’octroi et de recouvrement des crédits qui ne respectent pas toujours les règles en vigueur. Ce qui accroît le taux des prêts non remboursés et des écarts entre les montants encaissés et ceux réellement perçus par l’institution.
Les débats se sont poursuivis et ont conduit à l’approbation des rapports du Conseil d’administration, du Comité de crédit et du Conseil de surveillance.

La présentation du budget prévisionnel a été l’affaire de M TRAORÉ Mamadou, Directeur de RAOUDA FINANCE. Le premier responsable de l’institution financière a présenté des perspectives prometteuses notamment un projet de refinancement d’un montant de 500 millions avec un partenaire financier.
Ensuite, le projet de résolutions à été lu par le Secrétaire général du Conseil d’administration avant d’être adopté par l’Assemblée Générale.
La cérémonie à pris fin par la bénédiction faite par l’imam Sanogo Mahmoud, à 15h10.KOMARA
komamadou@yahoo.fr

KOMARA
komamadou@yahoo.fr

Laisser un commentaire