mercredi, septembre 30, 2020
Accueil > Actualités > ALASSANE OUATTARA : « DES DISCUSSIONS ONT LIEU AVEC LES PARTIS POLITIQUE ET LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR LES ELECTIONS DE 2020 »

ALASSANE OUATTARA : « DES DISCUSSIONS ONT LIEU AVEC LES PARTIS POLITIQUE ET LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR LES ELECTIONS DE 2020 »

 

PARTIE III

Le Président de la République, Alassane OUATTARA, a animé, le mardi 21 janvier 2020, une Conférence à Chatham House à Londres, sous le thème: « Elections en Côte d’Ivoire en 2020 : assurer la stabilité́ et linclusion ».

Dans son intervention, le Chef de l’Etat a présenté le modèle ivoirien de développement économique de 2012 à 2019, basé sur la mise en œuvre de deux Plans Nationaux de Développement (PND 2012-2015 et PND 2016-2020) et sur des Institutions fortes.

Dans les deux premières parties mises en  ligne, il a été question de la bonne santé économique du Pays et des institutions mises en  place pour la des élections crédibles et apaisées en 2020.

Dans cette troisième partie de son discours, le Président de la République met en évidence les discussions entamées entre le gouvernement, les partis politiques et la société civile ivoirienne pour la bonne marche des élections 2020 Dans cette même dynamique, il évoque la reprise des enrôlements et l’appel lancé en direction les institutions internationales pour le bon déroulement de ces mêmes élections

 Ndlr : les titres et sous titres sont de la rédaction

Mesdames, Messieurs,

En vue d’organiser des élections ouvertes, transparentes et apaisées, le Gouvernement de Côte d’Ivoire, conformément aux recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, a initié une série de rencontres et de discussions avec les partis politiques et la Société civile en vue de réexaminer la composition de la Commission Électorale Indépendante. Désormais, la Société civile y est largement représentée et compte plus de membres que les partis et groupements politiques.

A travers cette recomposition de la Commission Électorale Indépendante, la Côte d’Ivoire a démontré qu’elle est une Nation démocratique, attachée à l’état de droit et respectueuse de ses engagements internationaux.

Dans le cadre des préparatifs du scrutin, le Gouvernement a entamé, au cours de ce mois de janvier, des discussions avec les partis politiques et la Société civile, en vue de doter le pays d’un Code électoral, instrument indispensable au processus électoral.

En outre, l’opération d’enrôlement a été́ lancée afin de permettre aux Ivoiriennes et aux Ivoiriens de disposer de toutes les pièces administratives nécessaires à leur participation au vote.

Enfin, à la demande de la Commission Électorale Indépendante (CEI), l’assistance électorale des Nations Unies, de l’Union Européenne, de l’Union Africaine, de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de la CEDEAO, a été sollicitée. Ces Organisations seront donc invitées à observer le processus électoral.

kemebrama@hotmail.com

Source : sercom présidence de la République

Laisser un commentaire