dimanche, juillet 25, 2021
Accueil > Actualités > ANNULATION DU HADJ 2021 IMAM BAMBA ISMAËL (MOSQUEE D’AGHIEN): «ACCEPTEZ LE DECRET DIVIN ET SACHEZ QUE VOTRE HADJ ANNULE EST EXAUCE PAR ALLAH !»

ANNULATION DU HADJ 2021 IMAM BAMBA ISMAËL (MOSQUEE D’AGHIEN): «ACCEPTEZ LE DECRET DIVIN ET SACHEZ QUE VOTRE HADJ ANNULE EST EXAUCE PAR ALLAH !»

Le Hadj 2021 n’aura pas lieu cette année comme ce fut le cas en 2020, Corona virus oblige. Comme il fallait s’y attendre, l’annulation de cet acte si cher aux Musulmans, a provoqué un grand choc au niveau de nombreux musulmans. Face à cette grande déception, l’imam Ismaël Bamba, adjoint à  l’imam principal d’Aghien, a prononcé le vendredi 18 juin 2021, un sermon afin d’inviter les Musulmans à s’en remettre à Allah.

Plume Libre revient sur  ce sermon à haute valeur spirituelle.

Chers fidèles, le sermon de ce vendredi 18 juin 2021, portera sur un sujet qui est d’actualité et qui nous concerne en tant que Musulman. Il s’agit du Hadj, cinquième pilier de l’Islam.

Le Hadj a été annulé

Chers fidèles, comme vous le savez tous, le Hadj 2021 a été annulé. Personne ne s’y attendait étant donné qu’il y a environ un mois, les autorités saoudiennes avaient laissé espérer une effectivité de ce cinquième pilier, cette année, après l’annulation de l’édition de l’année dernière (2020).

C’est ainsi que les pèlerins qui n’ont pu effectuer le voyage en terre sainte l’année dernière bien qu’ayant réglé tous les frais financiers et respecté toutes les consignes liées aux vaccinations et aux autres problèmes de santé,  avaient commencé à s’activer .Dans beaucoup de mosquées, les apprentissages du circuit et des actes du Hadj avaient commencé à être enseignés. Tout le monde était donc dans l’effervescence du premier départ prévu pour le mois de juillet prochain.

Seulement 60 000 Pèlerins cette année

Malheureusement, la nouvelle est parvenue d’Arabie saoudite comme quoi, le Royaume ne devait permettre qu’à 60000 personnes d’effectuer le pèlerinage cette année. En plus, ces 60 000 personnes ne seront constituées que des nationaux et des non nationaux résidents sur le territoire d’Arabie saoudite.

Le jour d’après, la Direction Générale des Cultes a confirmé cette information à travers une conférence de Presse.

Comme on devait s’y attendre, cette information a provoqué un choc pour de nombreuses personnes. Humainement, j’en conviens, c’est une épreuve.

Une épreuve qui s’inscrit dans le décret divin

Mais, cette épreuve s’inscrit dans le décret divin et dans ce sens, Allah nous dit à la sourate 76, Al Insan, (l’Homme) aux versets 24,25 et 26, ce qui suit :

  1. Endure donc ce que ton Seigneur a décrété, et n’obéis ni au pécheur, parmi eux, ni au grand mécréant.
  2. Et invoque le nom de ton Seigneur, matin et après-midi;
  3. et prosterne-toi devant Lui une partie de la nuit; et glorifie-Le de longues [heures] pendant la nuit.

Cette même invitation à accepter le décret divin se retrouve à la sourate

52 At-Tur, au verset 48 en ces termes: «et supporte patiemment la décision de ton Seigneur. Car en vérité, tu es sous Nos yeux. Et célèbre la gloire de ton Seigneur quand tu te lèves »

Vous ne pourrez vouloir à condition qu’Allah le veuille !

Concernant particulièrement les trois versets coraniques extraits de la sourate 76, Al Insan ,(l’Homme),ils nous invitent non seulement à accepter le décret divin mais en plus, à le glorifier, à continuer à l’adorer quelles que soient les décisions qu’il prend car en fait, l’échec et la réussite de tout projet dépendant d’Allah ,vous ne pourrez vouloir à condition qu’Allah le veuille comme il le signifie lui-même dans cette même sourate 76, Al Insan ,(l’Homme) au verset 30  en ces termes : «  Cependant, vous ne saurez vouloir, à moins qu’Allah veuille. Et Allah est Omniscient et Sage ».

Chers frères frère, loin de vous inviter au fatalisme, il est important de savoir que cette situation comme nous le savons tous, est liée à un mal qui a paralysé et qui continue de paralyser le monde entier  depuis deux ans. Il s’agit du Corona virus. Cette pandémie nous montre encore s’il en est besoin, une des faiblesses de l’être humain.

Corona virus oblige

Pourquoi selon vous ?

Effectivement, ce mal nous mène en bateau comme pourraient le dire certains, car lorsqu’on lui trouve une solution, il subit une nouvelle mutation qui complique encore la sutation.On parlait seulement de Corona virus ou de Covid-19, au début du processu.Par la suite on a parlé de variant anglais, de variant sud –Africain. Quelques mois après, on est passé au variant indien. Aujourd’hui, on parle de variant Delta. C’est ainsi qu’on passe chaque fois de variant à variant, et malheureusement, cette pandémie provoque beaucoup de victimes. Pour preuve, nous avons tous vu à la télévision un quartier entier en Inde qui servait de four crématoire où comme le veut la coutume hindoue, on incinérait les victimes de cette maladie, il y a à peine un mois.

Une décision sage de la part de l’Arabie saoudite

Vous conviendrez avec moi que dans ces conditions, la décision prise par l’Arabie saoudite est une décision sage.

Chers fidèles, au-delà de nos ressentiments, il nous appartient plutôt de prier pour que ce mal disparaisse une fois pour toute afin que le monde puisse reprendre son rythme normal qui nous permettra d’effectuer le pèlerinage en terre sainte d’Arabie saoudite.

Mais chers fidèles musulmans, sachez que tous ceux qui s’étaient inscrits et qui avaient payé la somme convenue et effectué toutes les procédures sanitaires pour effectuer le Hadj mais qui n’ont pu le faire comme c’est le cas pour des millions de Musulmans à travers le monde, ont le bénéfice d’un Hadj  accompli.

Le Hadj annulé est exaucé par Dieu

Pour justifier mes propos, je vous invite à vous référer à la vie du prophète MuHammad (saw).

En effet, le saint prophète Muhammad (saw) à l’an 6 de l’Hégire, n’a pu effectuer le Hadj à cause du traité d’Hudeibiah qui l’en a empêché .En cette année en question, les Musulmans ont dû revenir à Médine d’où ils étaient partis en vue d’effectuer le cinquième pilier de l’Islam. Mais à cause de ce traité de paix, ils ont rebroussé chemin.

L’histoire nous apprend que beaucoup de compagnons du Prophète étaient mécontents. Cependant, ce dernier, leur a fait savoir qu’ils avaient le bénéfice du Hadj qu’ils n’avaient pu effectuer.

Que le Hadj de 2022 soit le bon insha-Allah

Par la grâce d’Allah, l’année d’après, ils ont pu effectuer leur pèlerinage sans problème. Prions donc Allah pour que l’année prochaine, nous soyons parmi les visiteurs des lieux saints de la Mecque de Médine, de Mudzaliffah, d’Arafat.

Que Dieu nous aide et qu’il nous donne la force et la Foi d’accepter son décret.

Qu’il nous permette d’être les pèlerins de l’année 2022.

Propos recueillis par kemebrama@hotmail.com

 

Laisser un commentaire