dimanche, juillet 25, 2021
Accueil > Actualités > Internationale > BELGIQUE,ALLEMAGNE,CHINE:CES PAYS CONTRAINTS DE DURCIR LEURS RÈGLES FACE A LA HAUSSE DES CAS DE COVID

BELGIQUE,ALLEMAGNE,CHINE:CES PAYS CONTRAINTS DE DURCIR LEURS RÈGLES FACE A LA HAUSSE DES CAS DE COVID

Restrictions des mesures sanitaires, conseils aux voyageurs ou même rétrécissement de la « bulle sociale »… Ces derniers jours, plusieurs pays ont dû resserrer la vis pour tenter de freiner la propagation de l’épidémie face à des hausses de nouveaux cas de Covid-19.

Mardi, l’Institut allemand de veille sanitaire Robert Koch (RKI) s’est ainsi alarmé de l’augmentation de ces nouveaux cas : la moyenne des nouvelles infections quotidiennes est actuellement remontée à 557 depuis une semaine en Allemagne alors qu’elle était sous la barre des 350 à la mi-juillet.

Une hausse qui a poussé le pays à déconseiller mardi les voyages « non essentiels » et touristiques vers les régions espagnoles d’Aragon, de Catalogne et de Navarre en raison du « nombre élevé d’infections » de coronavirus.

La France est-elle prête pour une deuxième vague de Covid-19 ?Demandant, entre autres, aux Allemands de respecter aux mieux les gestes sanitaires, Lothar Wieler, président du RKI, a également mis en garde contre les fêtes dans des maisons, grande source selon lui de nouvelles infections : « Même des jeunes peuvent être porteurs du virus et contaminer leurs parents ou grands-parents », a-t-il rappelé.

« Embrasement épidémiologique » à Anvers

En Chine, alors que le gouvernement pensait avoir endigué l’épidémie, les autorités ont annoncé ce mardi que des porteurs du coronavirus venus d’un foyer d’infection dans le nord-est du pays ont diffusé le Covid-19 dans cinq provinces dont la capitale, Pékin.

La situation reste toutefois pour l’instant largement maîtrisée au niveau national, avec seulement 391 malades traités dans l’ensemble du pays, a indiqué le ministère de la Santé.

En Belgique, en moyenne, les nouvelles infections quotidiennes sont montées à 279 au cours de la dernière semaine, contre 163 la semaine précédente. Le gouvernement a donc annoncé lundi un durcissement de ses mesures. Lors d’une conférence de presse, la Première ministre Sophie Wilmès a évoqué notamment de « sérieuses inquiétudes » à propos d’« un embrasement épidémiologique important » à Anvers.

Ces lieux où la propagation du coronavirus est maximaleParmi ces mesures, on trouve notamment le rétrécissement de la « bulle sociale » : à partir du 29 juillet et pour un mois, chaque individu ne pourra avoir des contacts qu’avec 5 personnes maximum en dehors du foyer, contre 15 jusqu’à maintenant. Les événements publics seront également limités à 100 personnes à l’intérieur au lieu de 200 actuellement et 200 à l’extérieur au lieu de 400. Le port du masque y sera obligatoire.

Visée par des restrictions de la part d’autres pays comme l’Allemagne ou la Belgique, l’Espagne a elle aussi vu une explosion du nombre de contaminations de Covid-19, à peine un mois après la levée de son confinement. Près de la moitié de ces nouveaux cas ont été enregistrés en Catalogne. Dans l’agglomération barcelonaise, les autorités ont ainsi dû demander à 4 millions d’habitants de rester confinées à domicile sauf urgence.

L’OBS

Laisser un commentaire