samedi, septembre 21, 2019
Accueil > Actualités > CHEIKH AHMED TIDIANE DIABATE : LE BARAMOGO –LAFA, TIRE SA SOURCE DE LA SUNNA DU PROPHÈTE  

CHEIKH AHMED TIDIANE DIABATE : LE BARAMOGO –LAFA, TIRE SA SOURCE DE LA SUNNA DU PROPHÈTE  

 

Hier mardi 10 septembre 2019, les Musulmans ont commémoré l’Achoura qui correspond au 10ème jour  du mois de Muharram, premier mois de l’année Musulmane ou encore année hégirienne.

On remarque cependant que cette commémoration a des contours particuliers à travers le monde. Dans ce sens, pour mieux éclairer la lanterne de nos lecteurs, nous revenons  sur une interview que nous avait accordée en  2016, Cheikh Ahmed Tidiane Diabaté, guide spirituel de l’Association Al Hul Baït.

Il  est bon de noter que le cheikh Ahmed Tidiane Diabaté est l’un des guides spirituels de la Tidjania en Côte d’Ivoire

Cheikh, les Musulmans viennent de fêter Achoura qu’on pourrait assimiler au  1er janvier du calendrier grégorien .Pourquoi avoir attendu le 10 au lieu du 1er Muharram?

Avant de commencer, j’aimerais signaler qu’il faudrait éviter de faire l’amalgame entre les calendriers hégirien et grégorien. Beaucoup de personnes se trompent en croyant qu’Achoura est la commémoration du début de l’an musulman comme c’est le cas avec le 1er janvier chez nos frères chrétiens.  En d’autres termes, Achoura est un grand jour de l’année, mais ce n’est pas le jour même ou l’année commence.

Pouvez-vous être plus explicite?

Ce jour est très important pour nous Musulmans dans la mesure où, beaucoup de grands faits s’y sont déroulés.

On peut citer à titre d’exemples:

-le stationnement de l’arche de Noé, le 10ème jour de muharram qui correspond à  l’Achoura ;

-la délivrance d’Abraham du feu ce jour-là ;

-La sortie du puits de Youssouf en une date correspondant à ce jour, alors que ses frères l’avaient jeté dans le puits ;

-le retour à  la royauté du prophète Souleymane le jour d’Achoura ;

Par ailleurs, il faut également retenir que lorsque le prophète (saw) est entré à Médine, il a trouvé que les Juifs jeûnaient ce jour d’Achoura.

Après renseignement, il a appris que ceux-ci  jeûnaient en reconnaissance de la victoire de Moises sur Pharaon qui a eu lieu un jour d’Achoura.

C’est ainsi qu’il a fait la déclaration suivante: « ’moi je suis mieux placé pour célébrer la victoire de Moussa que vous, dans la mesure où je suis plus proche de lui  »

Par conséquent, il a jeûné cette journée .Par la suite, il a ajouté qu’il jeûnerait les 9ème et 10ème jours de Muharram l’année d’après, si Dieu le lui donnait longue vie .Malheureusement, il est décédé avant cette date mais ses propos font partie de sa  sunna ou tradition.

On remarque que les Chiites commémorent de manière particulière ce 10ème jour en se flagellant. Ils se réfèrent à la mort d’Hussein et d’Hassan les deux petits- fil du prophète MuHammad (saw)  selon nos informations ?

Tous les Musulmans tiennent en considération Hassan et Hussein, deux descendants du prophète Muhammad. Cependant, les Chiites accordent y accordent plus d’importance.

Sachez qu’Hussein est notre maître à tous. De ce fait, tous les Musulmans doivent se reconnaître en ce descendant du Prophète (saw) qui a été exécuté en un jour d’Achoura Et cerise sur le gâteau, la mère d’Hussein qui est Fatimata zahara fille du prophète Muhammad(saw)  a été mariée un jour d’Achoura.

Cheikh, nos parents malinké célèbrent Achoura en parlant de ‘’bara mogo lafa’ ’Quel sens peut-on donner à cette appellation?

Il faut comprendre que cette manière de célébrer Achoura  tire sa source de la doctrine du prophète (saw) qui dit que, celui qui donne une poignée de nourriture à un affamé ce jour-là, c’est comme s’il avait effectué 1000 ans d’adoration.

Dans cette dynamique, il a souligné que celui qui redonne le sourire à l’orphelin, Allah lui donne 10 dimensions de plus dans le paradis. Par ailleurs, Donc ‘’bara mogo lafa’’ tient sa source dans cette doctrine

kemebrama@hotmail.com

Laisser un commentaire