Accueil > Actualités > Internationale > CORONAVIRUS: LE CONSEIL DE SECURITE DE L’ONU SE DECHIRE SUR UNE « DÉCLARATION »

CORONAVIRUS: LE CONSEIL DE SECURITE DE L’ONU SE DECHIRE SUR UNE « DÉCLARATION »

Le Conseil de sécurité de l’ONU, qui ne s’est pas réuni depuis 12 jours pour cause de coronavirus, est profondément divisé sur un projet de « déclaration » lié à la pandémie, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques.

« L’Afrique du Sud l’a rejeté en premier, la Russie et la Chine ont proposé des amendements mais ont aussi bloqué ensuite », a indiqué un diplomate sous couvert d’anonymat. D’autres sources ont évoqué un projet dans l’impasse. La Chine et l’Afrique du Sud avaient des réticences et la Russie a proposé « des amendements tueurs », a dit l’une d’elles.

Proposé depuis la fin de la semaine dernière par l’Estonie, le projet de déclaration, obtenu par l’AFP, souligne « la préoccupation croissante » des quinze membres du Conseil de sécurité face à la pandémie « qui pourrait constituer une menace à la paix et à la sécurité internationales ».

En évoquant la nécessité d' »aider les plus exposés et vulnérables au virus et les populations vivant dans des situations humanitaires catastrophiques », le texte appelle à la « coopération politique et économique », en assurant que les actions entre membres des Nations unies se déroulent en « pleine transparence », une mention qui semble faire allusion aux critiques américaines à l’égard de Pékin.

« Aucun pays ne peut réussir seul » à vaincre la pandémie, insiste par ailleurs le projet de déclaration, qui tient en une page, en soulignant que la recherche d’un vaccin est prioritaire.

Une déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU requiert l’unanimité de ses membres pour être adoptée et publiée.

AFP

Laisser un commentaire