lundi, octobre 26, 2020
Accueil > Actualités > CORONAVIRUS: NEW YORK ENTERRE SES MORTS DANS DES FOSSES COMMUNES

CORONAVIRUS: NEW YORK ENTERRE SES MORTS DANS DES FOSSES COMMUNES

Dans la métropole, où le nombre de victimes du Covid-19 se compte en centaines chaque jour, morgues et pompes funèbres sont débordées.

Dans la ville de New York, qui conforte son triste statut de centre de l’épidémie de coronavirus aux États-Unis, se pose la question du sort réservé aux morts, toujours plus nombreux. Les images ont frappé les esprits ces derniers jours: des corps, recouverts de draps ou de bâches, transportés par des employés en combinaisons de protection sur des civières dans des camions réfrigérés, désormais omniprésents aux abords des hôpitaux de la première métropole américaine.

La ville a donc commencé jeudi à enterrer ses morts dans de vastes fosses communes, sur l’île de Hart Island, surnommée depuis longtemps «l’île des morts». Officiellement, il s’agit d’«enterrements temporaires», alors que morgues et pompes funèbres sont débordées. Des dizaines de corps de victimes du coronavirus, non réclamés par leurs proches, ont donc commencé à y être ensevelis ce jeudi, selon plusieurs médias locaux.

Située au nord-est du Bronx, quartier populaire au nord de Manhattan, Hart Island est utilisée comme fosse commune de New York depuis 1869. Plus d’un million de personnes non identifiées, non réclamées ou pour qui des proches n’ont pu payer des funérailles y sont déjà enterrées. «Nous allons continuer à utiliser l’île à cette fin durant la crise et il est probable que des gens morts des suites du Covid-19 qui relèvent de l’un de ces cas seront enterrés là dans les jours à venir», a indiqué un porte-parole de la ville de New York.

Des images filmées cette semaine par drone pour le New York Post montrent des dizaines de cercueils sommaires en train d’être enterrés sur Hart Island.

kemebrama@hotmail.com

Source : le Figaro

Laisser un commentaire