CÔTE D’IVOIRE : KONNIE TOURÉ FAIT DÉCOUVRIR ABIDJAN AUX INTERNAUTES DANS « BE MY GUEST »

Par jeuneafrique.com

Publié le 31.01.2017

946770_943653459045534_5877812367323727281

À l’occasion du lancement du magazine digital en temps réel « Be My Guest », Into the Chic, une publication de Jeune Afrique, revient sur le parcours de Konnie Touré, la première city guide de ce programme inédit en Afrique.

L’une des figures de la télé et de la radio préférées des Ivoiriens, Konnie Touré, fait la promotion de la vie culturelle abidjanaise dans Be My Guest, un programme produit par Galaxie Africa, filiale audiovisuelle du groupe Jeune Afrique.

À travers ce magazine digital, diffusé en temps réel sur les réseaux sociaux, la trentenaire, qui a fait ses armes à City FM avant de rejoindre radio Nostalgie en 2001 – deuxième radio de Côte d’Ivoire où elle restera 14 ans – compte offrir aux internautes une véritable plongée dans la vie culturelle abidjanaise. Et une bouffée d’oxygène : fraîcheur et légèreté sont ses lignes directrices.

De Nostalgie à Vibe radio : deux bonnes écoles

Quand on lui confie les manettes du talk-show Super Morning diffusé sur Nostalgie, aux côtés de deux de ses acolytes, l’animatrice fait déjà ce que l’on nomme aujourd’hui de l’infotainment. « Il y avait beaucoup de naturel, des canulars. On discutait de problèmes de société, tout en apportant de la bonne humeur aux Abidjanais et aux Ivoiriens à travers une bonne sélection de musique, des jeux et beaucoup d’interactivité avec les auditeurs : tous les ingrédients requis pour faire un bon programme. »

Puis l’année 2015 marque un tournant dans la carrière de Konnie. Cette dernière est nommée directrice des programmes de la dernière-née de Lagardère Active International, Vibe Radio : une marque née un an plus tôt au Sénégal, et dans laquelle elle va insuffler son énergie solaire. « Cela n’a pas été facile de quitter la radio qui m’a construite, c’était un gros risque de venir travailler sur un projet ex nihilo. Il a fallu partir de zéro, construire une image. Cela a été un challenge et je n’ai aucun regret aujourd’hui. »

Pour Vibe, elle façonne un ADN feel good, précise-t-elle, avec une programmation musicale axée sur les musiques urbaines. Konnie Touré fait de cette jeune radio une belle vitrine de la vie abidjanaise, en phase avec son époque. « On est dans le très positif. Même dans les infos, on va chercher la proximité, ce qui valorise la vie abidjanaise en général. »

Lire la suite sur jeuneafrique.com

Apropos de auteur

Notice:SVP, soyez courtois dans vos commentaire. Vous pouvez utiliser du HTML dans vos commentaires. Merci.

Laisser un commentaire

*