jeudi, septembre 23, 2021
Accueil > Actualités > COTE D’IVOIRE : LE PRESIDENT ALASSANE OUATTARA A PRETE SERMENT POUR UN NOUVEAU MANDAT DE CINQ ANS

COTE D’IVOIRE : LE PRESIDENT ALASSANE OUATTARA A PRETE SERMENT POUR UN NOUVEAU MANDAT DE CINQ ANS

Le Président ivoirien Allassane Ouattara, a prêté serment ce lundi 14 décembre 2020 au palais présidentiel, pour un nouveau mandat de cinq ans devant environ trois cents personnes.

Cette cérémonie d’investiture très sobre, s’est déroulée en présence des Présidents Faure Eyadema du Togo, Umaro Mballo Cissoko de la Guinée Bissao, Macky Sall du Sénégal, Roch Marc Kaboré du Burkina Faso, Sassou N’guesso du Congo, Mahamadou Issoufou du Niger, Nana Akuffo Ado du Ghana ; Patrice Talon du Bénin, Oumar M’bah Diaw du Mali, Sahle-Work Zewde de l’Ethiopie, seule femme présidente lors de cette investiture

La France a été représentée par son chef de la diplomatie, Jean-Yves Le Drian. Ont également pris part à cette cérémonie solennelle l’ancien président français Nicolas Sarkozy.et l’ancien  président du Nigeria Goodluck Jonathan

En dehors de ces invités de marque, on distinguait dans la salle des premiers ministres dont celui de la Guinée Ibrahim Kassori Fofana, des représentants des institutions internationales dont Ibn Chambas  représentant Antonio Guteres, Secrétaire Général de l’ONU     dans la salle les membres

« Devant le peuple souverain de Côte d’Ivoire, je jure solennellement sur l’honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, d’incarner l’unité nationale, d’assurer la continuité de l’État et de défendre son intégrité territoriale »  a déclaré M. Ouattara lors de sa prestation de serment a déclaré la main droite levée et la main gauche sur la Constitution.

Cette cérémonie d’investiture a également été l’occasion pour le leader du RHDP pour tenter d’apaiser la tension née des événements de la présidentielle du 31 octobre dernier. Dans ce sens, le président Alassane Ouattara a invité l’opposition au dialogue en vue des législatives qui auront lieu au premier trimestre de 2021. « J’invite l’ensemble des partis politiques à saisir cette nouvelle opportunité qui s’offre à tous pour aboutir à une décrispation du climat par le dialogue » indiquant avoir demandé à son Premier ministre Hamed Bakayoko de reprendre les discussions  avec l’opposition, qui avait boycotté la présidentielle du 31 octobre et conteste toujours sa légitimité.

De son côté, le président du Conseil Constitutionnel koné Mamadou a prononcé un discours au cours duquel il a mis en évidence la fonction du Conseil Constitutionnel et la force de ses décisions qui sont irrévocables. Dans cette dynamique il a invité tous les acteurs politiques à se confirmer à la aux résultats des élections  entérinées par le dit   Conseil constitutionnel qui ne sauraient souffrir de contestation

Il est bon de savoir que  le Président Alassane Ouattara a été élu le 31 octobre dès le premier tour avec 94,27% des voix, au terme d’un scrutin boycotté par l’opposition et marquée par des violences qui ont fait 85 morts entre août et novembre.

kemebrama@hotmail.com

 

Laisser un commentaire