mardi, novembre 20, 2018
Accueil > Actualités > COTE D’IVOIRE PAYS DU GOLFE:SOUS ALASSANE OUATTARA, PRIVILÈGE ACCORDE A ÉCONOMIE

COTE D’IVOIRE PAYS DU GOLFE:SOUS ALASSANE OUATTARA, PRIVILÈGE ACCORDE A ÉCONOMIE

 

 

Dans le cadre de notre dossier sur les relations entre la Côte d’Ivoire et les pays arabes et notamment ceux du Golfe, nous avons fait passer dans deux parutions précédentes, des articles sur ces relations, de feu le Président Felix Houphouët Boigny à feu Président Guéï Robert en passant par le président Bédié. Puis nous avons mis l’accent sur ces relations sous le pouvoir de l’ex président, Laurent Gbagbo

Dans cette autre partie, nous allons nous attarder sur les relations entre le président Ouattara et les monarchies du Golfe

Dans notre démarche, nous réserverons une place de choix à la dimension économique de ses relations avec cette partie du monde

Repositionner le pays sur l’échiquier international

Depuis l’accession du Président Alassane Ouattara à la Magistrature suprême de la Côte d’Ivoire en 2011, il a entrepris des actions en vue de repositionner le pays sur l’échiquier international afin de lui donner toute sa place dans le concert des nations. A cet effet, le président ivoirien n’a cessé d’effectuer des voyages à travers le monde afin de nouer des partenariats bilatéraux et multilatéraux avec divers pays.

Diversifier les sources de financement du Développement du pays

Dans cette dynamique, c’est surtout au niveau économique que les relations avec les pays arabes et particulièrement ceux du Golfe, vont s’amplifier. Économiste de son état, celui-ci, en plus des partenaires traditionnels de la Côte d’Ivoire que sont la France, les pays européens, les institutions de Breton Wood en l’occurrence, la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International, la BAD et autres institutions financières africaines, va ouvrir la Côte d’ivoire a toutes les sources de financement notamment, la Chine et les pays du Golfe.

Ces relations économiques vont s’approfondir et se renforcer dans certains secteurs de Développement de notre pays comme par exemple, dans la construction des infrastructures routières, les ponts, les hôpitaux, les centres de formations, les lycées professionnels etc. A ces secteurs vont s’ajouter d’autres à haute portée sociale telles que la santé, et ’hydraulique villageoise pour ne citer que ceux-là

Quatre voyages officiels dans cette région du Golfe

De manière pratique, ces relations avec les pays arabes vont se poursuivre avec les amis traditionnels de la Côte d’ivoire tels que le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte etc. Cependant, elles vont prendre l’ascenseur avec les pays du Golfe essentiellement, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Koweït, le Qatar

Le Président Ouattara a ainsi effectué quatre voyages officiels dans cette région du Golfe. En plus, il vient d’effectuer le pèlerinage à la Mecque du 18 au 24 aout 2018.Si on y ajoute sa visite dans le cadre de la rencontre des dirigeants du monde avec le président Américain Donald Trump à l’occasion du séjour de ce dernier en Arabie saoudite du 21 au 22 mai 2017 à l’occasion d’une conférence internationale contre le terrorisme, on peut dire que cet espace du monde lui est familier. Quoi de plus normal puisque, quand il était Directeur général adjoint du FMI il avait cette partie du monde sous sa responsabilité

DES RELATIONS PRIVILEGIEES AVEC L’ARABIE SAOUDITE

Première visite officielle en Décembre 2014

Le Président Ouattara a effectué une première visite officielle en Arabie saoudite en Décembre 2014

Rencontre avec le secteur privé

En cette occasion, il s’est rendu au Conseil des Chambres Consulaires (Fédération des Chambres de Commerce et d’Industrie) pour une rencontre avec le secteur privé saoudien. Au cours d’un diner offert par le Docteur Abdulrahman Al Zamil, vice-président de la chambre de commerce et d’Industrie saoudien, il a présenté les opportunités d’investissement de son pays. Au terme de la rencontre, le Président ivoirien s’est dit très heureux de cette rencontre qui permettra le renforcement de la coopération entre son pays et l’Arabie Saoudite. Il a mis l’accent sur l’intensification des échanges commerciaux entre les secteurs privés saoudien et ivoirien. Comme première retombée après cette présentation, les hommes d’Affaires saoudiens se sont montrés intéressé par le domaine industriel de la Côte d’Ivoire et ont promis de se rendre sur les bords de la lagune ébrié en vue de prospecter le marché

Déjeuner officiel avec le Roi Abdallah Ben Abdel Aziz Al Saud

Au deuxième jour de sa visite, le lundi 08 Décembre 2014, il a pris part, au Palais Royal de Ryad, à un déjeuner officiel offert en son honneur par le Roi Abdallah Ben Abdel Aziz Al Saud, avant de s’entretenir avec le Prince Héritier le Prince Salman Ben Abdel Aziz Al-Saud.

Au cours de leur entretien, le Chef de l’Etat et le Prince héritier ont évoqué les excellentes relations d’amitié et de coopération qui existent entre leurs deux pays depuis l’établissement des relations diplomatiques avec l’Arabie saoudite en 1993 alors qu’il était Premier Ministre du Président Félix Houphouët-Boigny.

Redynamiser et diversifier les relations ivoiro-saoudienne

Les deux personnalités ont convenu de redynamiser et de diversifier ces relations à travers notamment, la signature prochaine de divers accords de coopération. En outre, le Président Ouattara a sollicité le soutien du Royaume d’Arabie Saoudite pour le financement de plusieurs projets sociaux (santé, éducation…), d’infrastructures et agricoles. Il a également renouvelé son appel au secteur privé Saoudien afin qu’il investisse en Côte d’Ivoire, dans les secteurs de l’agro-industrie, des hydrocarbures, des infrastructures, de l’électricité, du tourisme etc.

Rencontre avec les responsables de la BID et de l’OCI

Au cours de son séjour, le Président Ouattara a poursuivi sa visite officielle à Djeddah, avec des entretiens avec le Président de la Banque Islamique de Développement (BID) et le Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).

Oumra et rencontre avec l’imam de la Mecque

Par la suite, en ajoutant une dimension religieuse à sa visite il s’est rendu à la mosquée sacrée de la Mecque la Masjid al-haram pour y effectuer la Oumra ou petit pèlerinage Il a été reçu en cette occasion par le Cheikh Abdrahaman Soudais, Imam de la Masjid al-haram, et gérant des deux Saintes Mosquées de Médine et Makkah.

Deuxième visite en janvier 2015

Le Président Ouattara s’est rendu une deuxième fois en Arabie saoudite le lundi 26 janvier 2015 à l’occasion du décès du Roi, Abdallah Ben Abdel Aziz Al-Saoud le vendredi 23 janvier 2015 à 01h00 heure locale (22h00 GMT jeudi) à l’âge de plus de 90 ans.

Présentation de condoléances à la famille royale

A Ryad capitale du Royaume Il a présenté ses condoléances et celles du peuple ivoirien au Prince Salman qui venait de succéder au défunt roi sur le trône ses Saoud

Participation à une conférence internationale sur le Terrorisme

Avant ce hadj qu’il vient d’effectuer, il s’était rendu en Arabie saoudite du 21 au 22 mai 2017 à l’occasion d’une conférence internationale contre le terrorisme en compagnie de nombreux chefs d’Etats africains .Cette rencontre s’est tenue en présence du  Président américain Donald Trump

Au vu de ces différents déplacements en terre saoudienne, on peut affirmer dans risque de se tromper que les relations entre la Côte d’Ivoire et le Royaume d’Arabie saoudite sont au beau fixe.

kemebrama@hotmail.com