mercredi, avril 1, 2020
Accueil > Actualités > CRISE AMERICANO-IRANIENNE PRESIDENT TRUMP SUBIT UN CAMOUFLET AUX CONGRES AMÉRICAIN

CRISE AMERICANO-IRANIENNE PRESIDENT TRUMP SUBIT UN CAMOUFLET AUX CONGRES AMÉRICAIN

Une résolution  prise par le Congrès  vient de brader les pouvoir de Donald Trump en  matière militaire .En effet, le congrès  a adopté hier jeudi  13 février 2020  une résolution qui oblige le Président américain a consulté  le Congrès avant toute action  militaire éventuelle contre Téhéran. Un camouflet pour Donald Trump  même si  cette résolution n’a qu’une valeur symbolique dans la mesure où  il pourra y mettre son veto contre la promulgation d’une telle disposition

La résolution  vise effectivement à contrôler l’action militaire de Donald trump vis-à –vis de Téhéran .Selon  celle-ci, le Président américain devra d’abord demander un débat et un vote au Congrès avant de pouvoir mobiliser les forces américaines contre l’Iran. .

Cependant, le président américain brandit une autre disposition qui lui donne la latitude de déclarer de son propre chef une guerre dans l’urgence qui se présente comme suit selon ses propos   « Le Président doit et a toujours la capacité de défendre les Etats-Unis en cas d’attaque imminente. Le pouvoir exécutif pour initier une guerre peut se limiter à ce cadre précis »

Malgré tout, Donald trump dénonce un très mauvais signal envoyé à Téhéran qui affaiblit selon lui  les Etats-Unis.

Ce qu’il convient de retenir en dépit de toutes ces contradictions, c’est que ce vote est surtout un camouflet pour le Président américain puisque, le sénat est contrôlé par les Républicains qui y détiennent 53 sièges sur 100. Or, huit d’entre eux se sont associés aux Démocrates pour approuver la résolution, un évènement rare dans la politique américaine : « une majorité bipartisane du congrès ne veut pas que le Président fasse la guerre sans l’accord  du Congrès .Nous aurions aimé que davantage de Républicains se joignent à nous. Mais, je pense que le Président trump a bien reçu le message » a indiqué le porte-parole de ce groupe de « dissidents »

La résolution doit être maintenant envoyée à la Chambre des Représentants contrôlée par les Démocrates où elle a donc de grandes chances d’être confirmée. Mais, le Président américain a déjà confirmé qu’il fera usage de son droit de veto. Cette résolution devra rester donc avant tout symbolique: «ce texte qui est devant nous, ne deviendra jamais une loi. Elle fera l’objet d’un veto.et je viendrai  ici de nouveau  pour soutenir le veto du Président » a affirmé un élu républicain fidèle à Donald Trump

Il faut noter que le texte avait été entrevu par les Démocrates début janvier après l’assassinat ciblé du Général Qassem Solomanéi.

En représailles, les autorités iraniennes avaient répliqué avec des tirs de missiles sur des bases utilisées par l’armée américaines en Irak. avec comme bilan humain  119 soldats américains blessés et de nombreux dégâts matériels

Cette escalade de tension avait fait craindre une guerre entre les deux pays, toute chose qui avait suscité une crainte à travers le monde

kemebrama@hotmail.com

source ; France 24

Laisser un commentaire