mercredi, avril 1, 2020
Accueil > Uncategorized > DÉCLARATION DU PORTE-PAROLE DE L’AMBASSADE DE CHINE EN CÔTE D’IVOIRE

DÉCLARATION DU PORTE-PAROLE DE L’AMBASSADE DE CHINE EN CÔTE D’IVOIRE

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré le 30 janvier que l’épidémie de coronavirus, dont l’épicentre se trouve en Chine, constitue une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI).

Il est vrai que depuis le mois de décembre 2019, une épidémie de pneumonie causée par le nouveau type coronavirus s’est produite brutalement et s’est répandue d’une manière inquiétante en Chine. On compte jusqu’au 31 janvier 9830 cas confirmés et 15238 cas suspects à travers le pays. Et parmi les cas confirmés, 213 sont décédés et 218 se sont rétablis.

Depuis que cette épidémie est éclatée, le gouvernement chinois a déployé des efforts forts d’une manière résolue et transparente pour enquêter sur la flambée en cours et l’endiguer. Le leadership et l’engagement politique au plus haut niveau du gouvernement chinois et une coopération ouverte et transparente entreprise par la Chine avec la communauté internationale ont été hautement salués par M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS lors d’une conférence internationale de l’OMS et d’un point de presse à Genève. « Pleines de dispositions prises par la Chine sont déjà au-delà des exigences demandées par l’OMS, ce qui constitue un modèle à la prévention et au contrôle de l’épidémie à l’échelle internationale », signalé par M. Tedros Adhanom Ghebreyesus. Et justement grâce à ces efforts déployés par la Chine, des cas confirmés hors de la frontière de la Chine ne constituent que 1% de ceux confirmés dans le monde entier et aucun cas de mort a été constaté pour le moment.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré que cette déclaration d’USPPI ne s’agit pas d’une inquiétude envers la Chine, mais d’une préoccupation sur « la possibilité que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles ». Cette déclaration ne s’agit pas non plus d’une méfiance de la Chine. Tout au contraire, il a plein de confiance que la Chine remportera la victoire dans cette bataille contre l’épidémie. Ainsi Il « ne recommande pas et s’oppose réellement » aux restrictions de voyage ou de commerce avec la Chine.

Je tiens à adresser mes reconnaissances, au nom de l’Ambassade, au gouvernement et peuple ivoiriens qui se tiennent toujours à côté du gouvernement et peuple chinois dans ce combat dur contre cette épidémie. La Chine est prête à continuer de renforcer la coopération sanitaire internationale avec ses partenaires du monde entier dont la Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan, le 31 janvier 2020

ZHOU Yi, Directeur de la Section Politique

 

Jeu 06/02/2020 20:30

 

Laisser un commentaire