EN ÉGYPTE, LE PAPE FRANÇOIS CELEBRE UNE MESSE DEVANT DES MILLIERS DE FIDELES

Par jeuneafrique.com

Publié le 29.04.2017

afp_65f8cc92ec3e859e47cfd92d4604de0f250ae544-592x296-1493454

Au second jour de sa visite en Égypte, le pape François s’apprêtait à célébrer samedi une messe dans un stade du Caire devant des milliers de fidèles, au moment où les chrétiens du pays sont visés par des attentats.

À l’entrée du stade de l’armée de l’air égyptienne d’une capacité de 30.000 places, les fidèles arrivaient le matin à bord d’une noria de bus passant plusieurs barrages de police.

Des sœurs vêtues en gris et beige, des scouts couverts de badges, des familles, des hommes en costumes, des jeunes en jeans, des prêtres orthodoxes et catholiques, des personnes âgés marchant avec des cannes, avançaient lentement aux abords des différentes entrées du stade.

Le pape, debout à l’arrière d’une petite voiture, est apparu dans le stade saluant les fidèles.

Après avoir plaidé la veille pour la tolérance et le dialogue entre musulmans et chrétiens, le chef spirituel de près de 1,3 milliard de catholiques dans le monde doit diriger la messe à partir de 10H00 (08H00 GMT).

Le rassemblement religieux doit réunir tous les rites catholiques du pays, notamment les églises copte, arménienne, maronite et melkite.

« Nous sommes si heureux que ça ne nous dérange pas d’attendre. (…) On est fier qu’il soit en Egypte », a dit à l’AFP Kanzi Bebawi, 33 ans, en longue robe blanche, présente dans la queue avec son mari.

Le pontife, âgé de 80 ans, doit prononcer une homélie et prier avec les fidèles, au cours d’une cérémonie dont la liturgie sera en arabe et en latin.

Rencontre avec des évêques

Après un déjeuner samedi avec des évêques égyptiens, François ira à la rencontre de futurs prêtres étudiant dans un séminaire copte-catholique au sud du Caire.

Jorge Bergoglio doit quitter l’Égypte en fin d’après-midi à l’issue d’un programme minuté de 27 heures et marqué par une surveillance policière très visible.

Le pays à majorité musulmane compte une communauté catholique d’environ 272.000 fidèles, soit 0,3%¨de la population égyptienne. Les catholiques sont présents en Egypte depuis le Ve siècle.

Entre les XVIIIe et XIXe siècles, des ordres catholiques (franciscains, dominicains, jésuites) sont venus s’installer dans le pays, développant notamment un réseau d’écoles, d’hôpitaux et d’oeuvres caritatives.

Lire la suite sur jeuneafrique.com

Apropos de auteur

Notice:SVP, soyez courtois dans vos commentaire. Vous pouvez utiliser du HTML dans vos commentaires. Merci.

Laisser un commentaire

*