dimanche, mai 31, 2020
Accueil > Actualités > GESTION DE CRISE SANITAIRE : LE MODÈLE CHINOIS

GESTION DE CRISE SANITAIRE : LE MODÈLE CHINOIS

L’épidémie du corona virus fait la Une de l’actualité internationale et met la Chine en première ligne de toutes les chaines de télévision internationale

Cette fois-ci, ce ne sont pas les taux de progression économique à deux chiffres qui sont mis en exergue, ni le PIB, ni le saut qualitatif en termes de progression de Développement qui sont privilégié ; mais c’est surtout le nombre de décès et le nombre de personnes contaminées qui apparaissent à  longueur de journée, diffusées en boucle par les chaînes de télévisions qui inondent notre espace

Cependant, à travers ce traitement de ce dossier par ces chaînes de télévisions, il apparaît en même temps, les efforts fournis par les autorités chinoises et au-delà, un fait qui ne peut passer inaperçu pour peu qu’on fasse un peu attention, la discipline du peuple chinois.

Le fait le plus palpable à cet effet selon nous, est le confinement des populations des zones mises en quarantaine et notamment, celle couvrant la province de Wuhan avec 56 millions de personnes, qui occulte la même opération dans certaines zones telle que, celle de  Whangzu avec 9 millions d’habitants

En effet, dans le cadre de la lutte contre le corona virus, la population de Wuhan forte de 56 millions habitants s’est vue confinée sans coup férir.

Et ce confinement a été suivi à la lettre comme on peut le voir dans les reportages de France24, TV5, pour ne citer que ces deux chaînes françaises. C’est un peu comme si on confinait l’ensemble des habitants de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Togo et du Bénin  qui mis ensemble, est équivalent à la population de cette province chinoise.

De manière pratique, dans les zones mises en quarantaine ce sont des rues vides, des aéroports fermés, des usines fermées, des autoroutes sans circulation, etc.

Certes, on peut battre du revers de la main notre argumentation en affirmant que la population a peur d’être contaminée mais, n’empêche qu’il faille relever l’esprit de discipline des chinois et leur sens du respect des autorités.

 Tout cela pour dire que ce n’est pas hasard que la Chine est en passe de devenir la première puissance du monde Le Développement, ce n’est pas seulement une question de moyens, de techniques et de technologies. Le Développement, c’est aussi une question de culture et de discipline et de ce côté, l’exemple chinois mérite d’être mis en exergue

kemebrama@hotmail.com

Sources : France 24 et TV 5

Laisser un commentaire