Le projet du Royaume d’Arabie Saoudite pour le Hadj et les sacrifices a achevé l’installation d’une salle d’opération commune dotée des normes les plus strictes en matière de supervision technique, sanitaire et administrative, afin de suivre les opérations de sacrifices dans les différents abattoirs et lieux de traitement des bêtes immolées, à travers à 500 caméras numériques et électroniques surveillant toutes les opérations du projet, selon lagence saoudienne de presse, SPA.

Le responsable du projet Rahimi Ahmed Rahimi a indiqué que l’installation de ces caméras s’inscrit dans le processus de développement et d’amélioration du projet sur les plans techniques et mécaniques pour la saison de pèlerinage de cette année1440H/2019.

Rahimi a souligné que cette surveillance permet aussi d’observer et d’intervenir dans les opérations de sacrifice rituel en coordination avec les superviseurs sur le terrain pour répondre aux critères strictes de ce rituel.
Notons que le projet est supervisé par nombre d’organismes gouvernementaux, notamment les ministères de l’Intérieur, des Finances, des Affaires municipales et rurales, de la Justice, des Affaires islamiques, du Hadj et de la Oumra, de l’Environnement, du Travail et du Développement social, ainsi que par l’autorité de développement de la Mecque et l’Institut des recherches sur le Hadj et la Oumra.

iinanews

Previous post BONNE NOUVELLE L’ARABIE SAOUDITE LEVE LA RESTRICTION DE CIRCULATION POUR LES PELERINS
Next post FACEAPP: POURQUOI IL FAUT SE MEFIER DE L’APPLICATION ET DE SON FILTRE A SELFIE POUR SE VOIR VIEUX

Laisser un commentaire