mercredi, août 4, 2021
Accueil > Actualités > L’ARABIE SAOUDITE ANNONCE UNE INITIATIVE DE PAIX AU YEMEN

L’ARABIE SAOUDITE ANNONCE UNE INITIATIVE DE PAIX AU YEMEN

 L’Arabie saoudite a lancé hier lundi 22 mars 2021, une initiative de paix pour le Yémen L’initiative, annoncée à Riyad par le ministre des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhan, prévoit un cessez-le-feu global dans tout le pays  pour s’inscrire dans le cadre des efforts de l’envoyé spécial des Nations unies au Yémen, Martin Griffiths, et de l’envoyé américain au Yémen, Timothy Lenderking.

Elle permettra également,

-d’effectuer des vols vers certaines destinations, à partir de l’aéroport de  Sanaa contrôlée par les Houthis pour un certain nombre de destinations régionales et internationales

-l’assouplissement des restrictions sur le port de Hodeida ouvrant l’accès aux navires et aux marchandises. Les revenus du port, y compris les taxes et la TVA, iront à la Banque centrale de Hodeidah, conformément à l’accord de Stockholm.

Dans cette même dynamique, l’initiative prévoit le début de consultations en vue d’une résolution politique du conflit sous la supervision de l’ONU.

«C’est maintenant aux Houthis d’agir», a déclaré le prince Faisal. «Les Houthis doivent décider s’ils veulent mettre au premier plan leurs intérêts ou bien ceux de l’Iran.»

Dans sa déclaration, le ministre des Affaires étrangères, Faisal ben Farhan a déclaré que cette initiative donnait aux Houthis, soutenus par l’Iran, la possibilité de mettre fin à l’effusion de sang et de devenir des partenaires pour parvenir à la paix.

De son côté, le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khaled ben Salmane, a affirmé que cette initiative donnait aux Houthis l’opportunité de défendre les intérêts de leur pays «par rapport aux objectifs expansionnistes iraniens».

«Cette initiative démontre l’intérêt du Royaume pour la stabilité du Yémen et son engagement à unifier toutes les factions yéménites, dans le respect de leurs priorités nationales», a-t-il souligné.

Au plan international, le plan a été bien accueilli par le gouvernement yéménite, ainsi que par les pays de la région, notamment la Jordanie, les EAU, le Koweït, et Bahreïn.

C’est dans ce sens que le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a affirmé lors d’un appel téléphonique au prince Faisal qu’il soutenait les efforts «visant à mettre fin au conflit au Yémen, en insistant sur la nécessité pour toutes les parties de s’engager à un cessez-le-feu et de faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire».

kemebrama@hotmail.com

Source : ArabNews Publié le 22 mars 2021

Laisser un commentaire