mercredi, septembre 23, 2020
Accueil > Actualités > LE BANGLADESH ET LE MYANMAR CONVIENNENT D’ENTAMER EN NOVEMBRE LE RETOUR DES REFUGIES ROHINGYAS

LE BANGLADESH ET LE MYANMAR CONVIENNENT D’ENTAMER EN NOVEMBRE LE RETOUR DES REFUGIES ROHINGYAS

Le Bangladesh et le Myanmar ont convenu de rapatrier à partir de novembre 700.000 réfugiés Rohingyas vivant dans des camps de réfugiés au Bangladesh.

Le ministre des Affaires étrangères du Bangladesh, Mohammed Shahid Al-Haq, a déclaré à la presse à l’issue d’une rencontre mardi, avec une délégation du ministère des Affaires étrangères du Myanmar que « nous attendons avec impatience le début de l’opération du rapatriement à partir de la mi-novembre ».
Pour sa part, le chef de la délégation du Myanmar, Myint Tho, a salué ce qu’il a qualifié de  » résultats très concrets concernant le début de la déportation », tout en soulignant la mise au point de nombreuses procédures pour assurer aux rapatriés un environnement sûr et stable.

D’autre part, des groupes de défense des droits de l’homme ont exprimé leur inquiétude face à la situation dans l’Etat de Rakhine, dans le nord du pays, où la plupart des réfugiés Rohingyas sont originaires du Myanmar, tout en indiquant que la situation n’est toujours pas apte au retour.

Les responsables du Bangladesh et du Myanmar avaient conclu un accord en novembre dernier sur le rapatriement des réfugiés Rohingyas en l’espace de deux mois, mais ne l’ont pas mis en œuvre au moment où les membres de la minorité Rohingya continuaient toujours à traverser la frontière pour se rendre au Bangladesh.

iinanews

Laisser un commentaire