jeudi, décembre 3, 2020
Accueil > Actualités > LE CORONAVIRUS MENACE LA BONNE GOUVERNANCE EN AFRIQUE

LE CORONAVIRUS MENACE LA BONNE GOUVERNANCE EN AFRIQUE

60% des Africains vivent dans des pays où la gouvernance est meilleure en 2019 qu’en 2010. Mais, la Covid-19 menace ceux qui ont progressé, surtout dans le secteur économique.

En Afrique, la bonne gouvernance s’est améliorée sur la décennie 2010-2019. C’est ce que montre  l’index de la Fondation Mo Ibrahim dans son édition 2020. Publié lundi 16 novembre, le rapport indique que pour la dixième année consécutive, l’île Maurice a maintenu sa position de tête en 2019.

En revanche, la Somalie est restée en bas du classement à cause de certains problèmes notamment l’insécurité liée aux attaques des islamistes shebab. En dépit des défis, le pays a amélioré son score en matière de gouvernance depuis 2010. Une performance obtenue  grâce à l’amélioration des infrastructures et à une plus grande égalité des sexes, cite le rapport.

54ème au classement, la Somalie est le 7ème pays à s’être le plus amélioré au cours des dix dernières années. Globalement, le document remarque une nette amélioration sur le continent

« Depuis 2010, des progrès ont été faits par les différents gouvernements en Afrique 0% des Africains vivent dans des pays où la gouvernance est meilleure en 2019 qu’en 2010. Cependant, depuis 2015, ces progrès ralentissent, ce qui est un peu inquiétant. La pandémie actuelle de Covid-19 menace ceux qui ont progressé, en particulier dans le secteur économique », a affirmé Nathalie Delapalme, directrice exécutive de la Fondation Mo Ibrahim.

Le bond de la Côte d’Ivoire

Selon le rapport, la Côte d’Ivoire (18ème) est parmi les pays qui ont fait le plus de progrès. « La Côte d’Ivoire a fait de bons progrès au cours de la dernière décennie en termes de développement humain et d’opportunités économiques », dit Nathalie Delapalme.

Devant la Côte d’Ivoire, il y a la Gambie (16ème) qui figure parmi les cinq pays qui ont le plus progressé au cours de la décennie.

Les gouvernements africains, d’après le rapport, n’ont pas répondu aux attentes de leurs citoyens. C’est l’exemple de sécurité et d’État de droit, cependant des progrès ont été réalisés dans le domaine du développement humain et des infrastructures.

Mo Ibrahim  est un riche homme d’affaires, qui a revendu en 2005 son entreprise de téléphonie mobile, Celtel. Puis a créé en 2006 sa fondation, dont le siège est à Londres. Cette fondation a pour mission de promouvoir la bonne gouvernance en Afrique.

Le Monde .fr

Xavier Jaze by Xavier Jaze 17 novembre 20202 min read

 

Laisser un commentaire