mardi, octobre 20, 2020
Accueil > Actualités > Africaine > LE TCHAD ANNONCE DES RENFORTS MILITAIRES POUR LE G5 SAHEL

LE TCHAD ANNONCE DES RENFORTS MILITAIRES POUR LE G5 SAHEL

Réunion des ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel à Nouakchott, Mauritanie, le 5 octobre 2020.

Le Tchad va mobiliser prochainement un deuxième contingent militaire pour renforcer l’action de la force conjointe du G5 Sahel. L’annonce en a été faite, ce lundi soir à Nouakchott, au terme de la 8e session ordinaire du Conseil des ministres de l’organisation, par le ministre tchadien des Affaires étrangères.

Le Tchad va mobiliser prochainement un deuxième contingent militaire d’environ 1 000 hommes pour renforcer l’action de la force conjointe du G5 Sahel. Les militaires tchadiens seront déployés dans les régions des trois frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso. L’envoi de ce contingent était attendu depuis l’année dernière, mais il avait été retardé officiellement en raison de l’engagement du pays au lac Tchad contre Boko Haram.

Cette fois-ci, le ministre des Affaires étrangères tchadien, Amine Abba Sidick, a confirmé que ce déploiement était imminent : « Bien que la situation au Lac Tchad ne soit pas suffisamment stable, le maréchal du Tchad, Idriss Deby Itno, président de la République, chef suprême des armées, nous a instruit de faire engager ce bataillon au fuseau centre pour l’opération de SAMA II. À cet égard je viens vous annoncer solennellement l’engagement du deuxième bataillon tchadien de la force conjointe du G5 Sahel au fuseau centre. Le ministre délégué à la présidence chargé des armées et des anciens combattants et des victimes de guerre a été instruit pour peaufiner les détails logistiques avec les partenaires. Pris individuellement, aucun de nos États ne peut vaincre le terrorisme c’est pourquoi le Tchad est convaincu que la mutualisation de nos efforts reste la seule option pour combattre le terrorisme dans notre espace communautaire. »

Actuellement, le Tchad compte déjà un premier contingent de 750 soldats déployé dans le cadre du G5 Sahel.

RFI

Laisser un commentaire