mercredi, octobre 23, 2019
Accueil > Actualités > LES IMAMS TOGOLAIS VEULENT 2 JOURS FERIES POUR LE RAMADAM

LES IMAMS TOGOLAIS VEULENT 2 JOURS FERIES POUR LE RAMADAM

Les Imams et prédicateurs du Togo plaident pour 2 jours fériés pour le Ramadan. C’est l’une des recommandations formulées par eux, alors réunis samedi 06 juillet 2019 à la Mosquée Centrale de Lomé, sous la présidence du Sheick Zakari Agoro.

Le Conseil Suprême des Imams et Prédicateurs du Togo (COSIP-Togo) entend plaider auprès de l’autorité administrative pour obtenir deux (02) jours fériés pour la fête de Ramadan, plus précisément, le trente (30) du mois de Ramadan qui est le 9ème mois du calendrier musulman et le premier du mois suivant. Ceci dit-il, afin de permettre aux musulmans de fêter dans de bonnes conditions et de pallier aux fluctuations de la date de la fête.
Pour le Conseil, cela est parti du constat que des difficultés sont parfois rencontrées pour déterminer la date réelle de la fête de Ramadan.
“Le Conseil pense porter à la connaissance des autorités compétentes que la date réelle de la fête de Ramadan dans la foi musulmane ne pourrait être connue qu’au coucher du soleil du vingt neuvième (29ème) jour du mois de Ramadan plus précisément aux environs de dix huit heures, GMT“, peut-on lire dans un communiqué dont la rédaction d’Africa rendez-vous a réussi à obtenir copie.
“Ainsi, les autorités musulmanes pourront décider de la tenue de la fête le lendemain ou non, selon l’apparition du croissant lunaire. Dans ce sens, une commission d’observation du croissant sera mise sur pied en concertation avec l’Union Musulmane du Togo. Ladite commission sera dotée des moyens logistiques lui permettant de se positionner aux différents endroits du pays au temps opportun”, précisent-ils.
La réunion a aussi décidé entre autres, d’interdire le campement ou l’hébergement des mendiants à l’intérieur et aux alentours des mosquées.
Le Conseil Suprême des Imams et Prédicateurs du Togo (COSIP-Togo) entend plaider auprès de l’autorité administrative pour obtenir deux (02) jours fériés pour la fête de Ramadan, plus précisément, le trente (30) du mois de Ramadan qui est le 9ème mois du calendrier musulman et le premier du mois suivant. Ceci dit-il, afin de permettre aux musulmans de fêter dans de bonnes conditions et de pallier aux fluctuations de la date de la fête.
Pour le Conseil, cela est parti du constat que des difficultés sont parfois rencontrées pour déterminer la date réelle de la fête de Ramadan.
“Le Conseil pense porter à la connaissance des autorités compétentes que la date réelle de la fête de Ramadan dans la foi musulmane ne pourrait être connue qu’au coucher du soleil du vingt neuvième (29ème) jour du mois de Ramadan plus précisément aux environs de dix huit heures, GMT“, peut-on lire dans un communiqué dont la rédaction d’Africa rendez-vous a réussi à obtenir copie.
“Ainsi, les autorités musulmanes pourront décider de la tenue de la fête le lendemain ou non, selon l’apparition du croissant lunaire. Dans ce sens, une commission d’observation du croissant sera mise sur pied en concertation avec l’Union Musulmane du Togo. Ladite commission sera dotée des moyens logistiques lui permettant de se positionner aux différents endroits du pays au temps opportun”, précisent-ils.
La réunion a aussi décidé entre autres, d’interdire le campement ou l’hébergement des mendiants à l’intérieur et aux alentours des mosquées.
africardv

Laisser un commentaire