vendredi, octobre 30, 2020
Accueil > Actualités > LI KEQIANG (PREMIER MINISTRE CHINOIS) : « LES  STATUTS DE HONG-KONG ET TAIWAN RELÈVENT DU POUVOIR DE LA CHINE »

LI KEQIANG (PREMIER MINISTRE CHINOIS) : « LES  STATUTS DE HONG-KONG ET TAIWAN RELÈVENT DU POUVOIR DE LA CHINE »

Conférence de presse

La 3e session de la XIIIe Assemblée populaire nationale (APN), s’est tenue du  24 au 28 mai dernier à Beijing en Chine .A la clôture de cette grande assemblée, le Premier Ministre chinois S. E. Monsieur LI Keqiang, a présidé une conférence de presse, au Grand Palais du Peuple le 28 mai 2020 dans l’après-midi sur invitation de Zhang Yesui, porte-parole de la présente session

En cette occasion  il a répondu  aux questions de journalistes chinois et étrangers, sur le développement socio-économique de la Chine, sur  le conflit entre la Chine et les Etats-Unis, ainsi que d’autres questions d’actualité.

Il est bon de signaler qu’en raison de la COVID-19, la conférence de presse s’est tenue sous le format de vidéoconférence

Dans le traitement de cette interview, nous allons nous intéresser d’abord aux questions relatives  à  la Chines et ses zones insulaires notamment, Taiwan et Hong-Kong qui fait débat ces derniers jours et qui alimente la tension entre la Chine et les Etats-Unis d’Amérique

China Times : En raison de la COVID-19, les sessions parlementaires annuelles se tiennent en mai, période proche de la date du 20 mai. Le Parti démocrate progressiste continue de gouverner à Taiwan. Quelle sera la politique que la partie continentale de la Chine prendra à l’égard de Taiwan ? Que fera la partie continentale pour continuer de promouvoir les relations inter-détroit dans l’avenir ?

Nous nous opposons fermement à l’« indépendance de Taiwan »

Li Keqiang (Premier Ministre): Comme je l’ai dit dans le Rapport d’activité du gouvernement, notre politique concernant Taiwan reste constante et est connue du monde entier. Nous restons attachés au principe d’une seule Chine et au Consensus de 1992 et nous nous opposons fermement à l’« indépendance de Taiwan ». Et sur cette base politique, nous sommes prêts à développer des dialogues et consultations avec les partis politiques, les associations et les personnalités à Taiwan sur le développement des relations inter-détroit et l’avenir de la nation chinoise et à promouvoir le développement pacifique des relations inter-détroit. Nous sommes disposés à faire preuve de la plus grande sincérité et à faire le plus grand effort pour promouvoir la réunification pacifique de la patrie. La question de Taiwan relève des affaires intérieures de la Chine. Nous nous opposons depuis toujours à toute ingérence extérieure. La nation chinoise a la sagesse et la capacité de résoudre ses propres problèmes.

Les compatriotes de Taiwan sont nos frères et sœurs de chair et de sang. Nous accordons depuis toujours une grande importance à leur bien-être. Depuis l’apparition de la COVID-19, grâce aux efforts conjugués de part et d’autre, pas un seul Taiwanais qui réside dans la partie continentale n’a perdu la vie à cause de la COVID-19. Je saisis cette occasion pour former un vœu sincère pour la santé et le bonheur de nos compatriotes dans les deux rives du détroit.

Phœnix TV : La présente session annuelle de l’APN a pris la décision d’établir et de perfectionner le système juridique et le mécanisme d’application en matière de préservation de la sécurité nationale dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong. Le Comité permanent de l’APN élaborera une loi à ce sujet. Est-ce que cela signifie que le gouvernement central a réajusté sa politique à l’égard de Hong Kong et abandonné le principe d’« un pays, deux systèmes » ? Comment voyez-vous les réactions des différentes parties sur ce sujet ?

 Li Keqiang (Premier ministre) : Le principe d’« un pays, deux systèmes » est une politique fondamentale de la Chine. Le gouvernement central insiste toujours sur une application intégrale et exacte des principes d’« un pays, deux systèmes », de l’administration de Hong Kong par les Hongkongais et de l’autonomie de haut degré à Hong Kong. Il souligne l’importance d’agir en stricte conformité avec la Constitution et la Loi fondamentale et de soutenir le gouvernement de la RAS de Hong Kong et son chef exécutif dans leur exercice du pouvoir en vertu de la loi. Voilà notre position constante. La décision adoptée par l’APN a justement pour objectif d‘assurer une application solide du principe d’« un pays, deux systèmes » et de garantir la prospérité et la stabilité de long terme de Hong Kong.

kemebrama@hotmail.com

Source : Ambassade de la République Populaire de Chine en République de Côte d’Ivoire, à Abidjan

 

Laisser un commentaire