Avec un bilan officiel qui est monté à 237 décès lundi 09 mars, l’Iran est l’un des principaux pays touchés par la maladie Covid-19 ou corona virus, après la Chine et l’Italie.

Le 04 mars dernier au vu de la situation, le président iranien Hassan Rohani lors d’une réunion de son gouvernement avait déclaré : « Cette maladie est une maladie généralisée. Elle touche pratiquement toutes nos provinces et d’une certaine façon, c’est une maladie globale »,

En effet, aujourd’hui, la quasi-totalité des provinces iraniennes sont désormais touchées par  cette épidémie et ce, en dépit des mesures prises par les autorités pour tenter d’empêcher sa propagation : fermetures des écoles et universités, suspension des événements culturels et sportifs ou encore réduction des heures de travail dans les administrations

Toujours dans sa stratégie de lutte contre cette épidémie, les autorités iraniennes  ont décidé d’annuler les grandes prières hebdomadaires du vendredi dans toutes les capitales provinciales, a rapporté la télévision publique.

Dans le pays de l’Ayatollah Khomeiny, la prière du vendredi comme on le sait, est un événement religieux hebdomadaire au cours duquel les principaux problèmes culturels, sociaux et politiques du pays sont traités par des hauts dignitaires religieux.

kemebrama@hotmail.com

Avec AFP et Reuters.

 

Previous post L’HOPITAL MÈRE-ENFANT DE BINGERVILLE : LE PRESIDENT DE LA BAD FÉLICITÉ MADAME OUATTARA POUR CETTE INITIATIVE
Next post CORONAVIRUS : LA CHINE ENTREVOIT LE BOUT DU TUNNEL

Laisser un commentaire