dimanche, octobre 24, 2021
Accueil > Actualités > LUTTE CONTRE LE CORONA VIRUS: LES PROMESSES DU PRESIDENT XI JINPING A DAVOS, REALISEES SUR LE TERRAIN»

LUTTE CONTRE LE CORONA VIRUS: LES PROMESSES DU PRESIDENT XI JINPING A DAVOS, REALISEES SUR LE TERRAIN»

Le 25 janvier dernier au sommet virtuel de  Davos en Suisse, le Président chinois Xi Jinping a prononcé un discours où il a mis en évidence la volonté de la Chine de venir au secours des peuples les moins nantis contre  le corona virus comme on peut le constater à travers ses propos suivants : « La Chine continuera de prendre une part active dans la coopération internationale contre la COVID-19. Combattre l’épidémie est la tâche la plus pressante pour la communauté internationale. Car le peuple et la vie sont au-dessus de tout. C’est aussi une tâche essentielle pour stabiliser et relancer l’économie. Nous devons approfondir la solidarité et la coopération, favoriser le partage d’informations et renforcer la réponse collective pour vaincre le virus dans le monde. L’accent doit être mis sur le renforcement de la coopération en matière de R&D, de production et de distribution des vaccins pour en faire un bien public véritablement accessible et abordable pour tous les peuples.

 La Chine a jusqu’ici accordé de l’aide à plus de 150 pays et 13 organisations internationales et envoyé 36 groupes d’experts médicaux aux pays qui en avaient besoin. Elle soutient et s’engage activement dans la coopération internationale sur les vaccins. La Chine continuera de partager ses expériences avec les autres pays, de faire de son mieux pour aider les pays et régions dont les capacités sanitaires sont insuffisantes, et de promouvoir l’accessibilité et l’abordabilité des vaccins dans les pays en développement. Nous espérons que ces efforts pourront contribuer à une victoire rapide et complète sur l’épidémie dans le monde. »

En effet, sur le terrain, cet engagement de Pékin se constate à travers l’acquisition de vaccins produits par les firmes chinoises notamment, Sinopharm, plus accessibles aux peuples moins nantis aussi bien de l’Afrique qu’à travers les autres continents, en termes de coûts,

C’est ainsi que le président sénégalais Macky Sall a réceptionné le mercredi 17 fevrier, 200 mille doses du vaccin produits par Sinopharm contre le Covid-19, acquis à hauteur de 2,2 milliards FCFA.

Cette acquisition a été précédée de celles de 117 réfrigérateurs, 7 chambres froides et 8 congélateurs pour la conservation des vaccins contre le Covid-19. Ce matériel de conservation sera déployé sur l’ensemble du territoire sénégalais. Les équipements permettent une conservation des vaccins entre 2 et 8 degrés.

L’Egypte, pays le plus peuplé du monde arabe avec quelque 100 millions d’habitants, a également  reçu ses premiers lots de vaccins Sinopharm, le 08 décembre 2021. Cette acquisition a permis au  pays des Pharaons de lancer sa campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus, le 24 janvier,

Le Maroc de son côté, a commandé 65 millions de doses des vaccins britannique AstraZeneca et chinois Sinopharm .Le Royaume a reçu les premières livraisons des vaccins de sinopharm qui ont permis au Roi Mohammed VI de se faire vacciner le 28 janvier dernier, lançant ainsi le processus général de vaccination à travers tout le pays.

Par ailleurs, l’Algérie, pays de 44 millions d’habitants, a de son côté reçu un lot de vaccins Sinopharm. Le budget global pour la campagne de vaccination dans pays du Maghreb  devrait atteindre 20 milliards de dinars (122 millions d’euros),

Les Seychelles pays insulaire de l’Océan indien faisant partie de l’Afrique,  ont reçu à leur tour, 50.000 doses du vaccin chinois Sinopharm, offertes par les Émirats arabes unis, L’ensemble de la population des Seychelles, soit 95.000 personnes, doit être à terme vaccinée, sur la base du volontariat.

Au-delà de l’Afrique, l’Indonésie a bénéficié de 100 millions de vaccins anti-Covid. Le Pakistan a bénéficié d’une quantité du même ordre Au Brésil, un accord bilatéral prévoit la fourniture de 100 millions de doses d’ici la fin août.

Au-delà des pays cités, le Mercredi 3 février, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Chine a annoncé que Pékin avait décidé de fournir 10 millions de doses au dispositif covax de l’ONU qui fournit des vaccins aux pays défavorisés, notamment en Afrique.

Cette nouvelle stratégie fondée sur la vaccination, boostée par la Chine après sa politique de distribution de masques à travers le monde et l’envoie de 36 équipes d’experts à travers ce même monde, semble corroborer l’optimisme qui se dégage de la première partie du discourir du  leader chinois où il signifie ce qui suit : « l’année 2020 a été marquée par l’éclatement soudain de la pandémie de COVID-19. La santé publique mondiale a fait face à une menace grave et l’économie mondiale a plongé dans une récession profonde. L’humanité a affronté de multiples crises rarement vues dans l’histoire.

L’année 2020 a aussi été témoin de la determination et du courage extraordinaires de tous les peuples du monde dans la lutte contre le coronavirus. Guidée par la science, la raison et l’esprit humanitaire, cette lutte mondiale a enregistré de premiers résultats. Aujourd’hui, l’épidémie est loin d’être terminée. La récente résurgence de l’épidémie nous rappelle qu’il faut poursuivre l’effort. Mais nous sommes convaincus que l’hiver ne saurait jamais empêcher l’arrivée du printemps et que l’obscurité sera chassée par le soleil levant. L’humanité vaincra le virus et sortira plus forte de l’épreuve. »

Il est bon de signaler que la pandémie de la Covid-19, depuis son apparition en fin décembre 2019, a causé la mort d’au moins 1’582 721 personnes à travers le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles recueillies le jeudi  04 février  2021 à la mi-journée. Selon cette même source, près de 70 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 292’091 décès pour 15,39 millions de cas recensés. Ils sont suivis par le Brésil (179’772 décès), l’Inde (141’772), le Mexique (111’655) et le Royaume-Uni (63’082).

Kemebrama@hotmail.com

Laisser un commentaire