samedi, juillet 31, 2021
Accueil > Actualités > LUTTE CONTRE LE TERRORISME: 65 MILLIARDS FCFA DE L’ARABIE SAOUDITE AU G5 SAHEL

LUTTE CONTRE LE TERRORISME: 65 MILLIARDS FCFA DE L’ARABIE SAOUDITE AU G5 SAHEL

Le sommet sur la situation au Sahel, se tiendra les 15 et 16 février 2021 à N’Djamena. Cette rencontre importante réunira la France  et les cinq pays membres du G5 à savoir le. Mali, le Niger, le Tchad, le Burkina Faso, et la Mauritanie

Depuis les années 2000, les pays du Sahel sont confrontés à une insurrection djihadiste. Au cours des dernières années, le Mali et le Burkina Faso ont fait face à des attaques terroristes répétées et souvent meurtrières.

La crise au Sahel trouve son origine dans la guerre civile algérienne, lorsque les groupes salafistes, en premier lieu le GSPC issu du GIA, se sont repliés vers le sud. Depuis, les groupes armés se sont multipliés. La présence dans la région de l’opération française Barkhane, mais aussi de la mission de l’ONU au Mali (Minusma), ou encore la lente mise en place du G5 Sahel, ne semblent pas endiguer le phénomène.

La force conjointe du G5 Sahel, dont l’;effectif pourrait atteindre 5000 hommes, devra s’approprier ce terrain et le quadriller pour empêcher de nouveaux sanctuaires terroriste.

C’est dans l’objectif d’apporter un soutien à cette lutte contre ce terrorisme qui a des répercussions négatives sur le développement du Sahel que  le Royaume de l’Arabie Saoudite a décidé d’apporter  une contribution de 100 millions d’euros (plus de 65 milliards FCFA) aux G5 Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

Cette annonce a été faite vendredi 05 février dernier à Abidjan par le ministre d’Etat aux Africaines de l’Arabie Saoudite, Ahmed Bin Abdulaziz Kattan à l’issue d’une rencontre avec le président ivoirien Alassane Ouattara.

Dans la foulée, le ministre Saoudien a également annoncé la création prochaine d’une organisation dont l’objectif sera de lutter contre le terrorisme et le blanchiment des capitaux.

kemebrama@hotmail.com

Laisser un commentaire