mercredi, mai 22, 2019
Accueil > Archives > MÉMOIRE DE LA OUMA:FEU ALPHA CISSE: LE «PERE» DU CALENDRIER MUSULMAN EN COTE d’IVOIRE

MÉMOIRE DE LA OUMA:FEU ALPHA CISSE: LE «PERE» DU CALENDRIER MUSULMAN EN COTE d’IVOIRE

 

FEU ALPHA CISSE: LE «PERE» DU CALENDRIER MUSULMAN EN COTE d’IVOIRE

Mémoire de la ouma est une nouvelle rubrique pour mettre en évidence les actes posés par certaines personnes qui ont contribué à faire avancer l’islam en Côte d’Ivoire

En effet, elles sont nombreuses ces personnes en question qui ont posé les jalons de cet islam en Côte d’ivoire qui devient un modèle de référence pour les autres pays et notamment, ceux de la sous-région en termes d’organisation.

Ramadan oblige, nous avons décidé de commencer cette rubrique par feu Alpha Cissé, « le père » du calendrier islamique en Côte d’Ivoire

Beaucoup de problèmes pour la détermination des dates des fêtes musulmanes

En effet, le mois de Ramadan a débuté le lundi 06 mai 2019 après l’annonce la veille par le COSIM et le CODIS, de la vision du croissant lunaire à Bondoukou ville située à  l’Est de notre pays.

Cette annonce s’est déroulée comme un fait ordinaire sans contestation aucune dans la mesure où, il existe un observatoire musulman chargé de l’observation lunaire étant donné que le calendrier hégirien (islamique) est fondé sur le cycle lunaire contrairement au calendrier grégorien qui, fonctionne en tenant compte de dates fixes.

Mais, si on se réfère à ce qui se passait il y a une trentaine d’années, cet acte qui paraît banal aujourd’hui, est une véritable « révolution » car dans les années 1980 et même avant, la vision du croissant lunaire pour les fêtes musulmanes constituait toujours un sujet à polémique A certains moments, c’est au-delà de minuit que la nouvelle était annoncée alors que tous les fidèles étaient endormis.

C’est justement au vu de toutes ces contradictions, qu’un frère a essayé de mettre de l’ordre dans les choses en se fondant sur des études scientifiques pour déterminer avec beaucoup d’objectivité la date de parution du croissant lunaire marquant le début du mois hégirien. Il s’agit de feu Alpha Cissé que nous avons nommé, « le père » du calendrier islamique en Côte d’Ivoire

Des études coraniques et occidentales

Alpha Cissé est né en 1936 à Odienné. Il a débuté l’école coranique avec son père comme maître. À l’âge de 7 ans, il accède à l’école française classique d’abord à Odienné puis, à Bouaké.

En 1953, il accède à l’Ecole des Travaux Publics de Bamako avant d’atterrir à l’Ecole des Sciences Géographiques de St Mandés en France où il obtient son diplôme en 1960.

Au plan islamique, en se fondant sur sa formation coranique de base, il va approfondir ses connaissances  à travers ses lectures.

Premier Directeur de l’Institut Géographique de Côte d’Ivoire

Au plan professionnel, Il a été le premier Directeur de l’Institut Géographique de Côte d’Ivoire. Au même moment, Il enseignait aussi l’astronomie à l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics (ENSTP). Notre homme a également été le président du Comité National de l’Union Géodésique et Géophysique internationale. Et c’est à ce niveau, qu’il va être d’un apport appréciable à la communauté musulmane de Côte d’ivoire.

Un calendrier musulman des plus précis de son temps

Feu Alpha Cissé a de son vivant, établi l’un des  calendriers musulmans les plus précis de son temps. Ce calendrier servira de cadre de référence au gouvernement pour la détermination des dates des fêtes musulmanes.

Son apport a été capital au sein de la communauté musulmane de Côte d’ivoire. Comme on le sait, les dates des fêtes musulmanes dans notre pays causaient beaucoup de problèmes avant l’organisation actuelle mise en  place par les différentes structures islamique notamment le Cosim et le Codis.

Il est arrivé que la communauté musulmane effectue durant deux jours successifs soit la prière de fin de Ramadan, soit la Tabaski, toutes choses qui provoquaient de nombreux désagréments préjudiciables au fonctionnement de l’administration étatique et qui par contrecoup, nuisaient à la réputation de la communauté musulmane de Côte d’ivoire

Un musulman engagé

En plus de son engagement au plan scientifique, feu Alpha Cissé a participé en tant intellectuel, à l’essor de l’islam en animant des conférences avec certains frères notamment, feu Souleymane Doumbia, journaliste à la RTI et animateur de l’émission Allahou Akbar de la RTI, le Cheikh Al Aima Boikary Fofana , feu Tidjane Bah; El hadj Mohamed Lamine Kaba pour ne citer que ceux-là , tous pionniers de l’organisation actuelle de la ouma islamique ivoirienne

Alpha Cissé est décédé en 1984 après avoir contribué à semer la graine de l’organisation de l’islam en Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, il existe un comité de suivi de l’apparition du croissant lunaire si bien que toutes les tendances musulmanes en Côte d’ivoire débutent et terminent le Ramadan ensemble et fêtent la Tabaski le même jour

kemebrama@hotmail.com

Source : Kagoné Ahmadou aux États-Unis à qui, nous adressons nos sincères remerciements pour avoir mis la matière première de ce texte de même que les photos à notre disposition

 

Laisser un commentaire