dimanche, septembre 27, 2020
Accueil > Actualités > Internationale > PIRATAGE DU TELEPHONE DE JEFF BEZOS: DES PROCHES DU PRINCE SAOUDIEN CONCERNES

PIRATAGE DU TELEPHONE DE JEFF BEZOS: DES PROCHES DU PRINCE SAOUDIEN CONCERNES

Depuis quelques jours, l’affaire du piratage du téléphone de Jeff Bezos est au coeur de l’actualité. Alors que le média britannique The Guardian avait fait la révélation de cette affaire, nos confrères du Wall street Journal ont également apporté de nouvelles infos dans cette affaire. Le média indique que certains collaborateurs du prince héritier étaient bien au courant du projet relatif au piratage du téléphone portable du patron d’Amazone.

Cette confidence aurait été faite au média américain par les collaborateurs de « MBS ». Ils ont fait savoir qu’ils étaient au courant du projet mais ne savaient pas que le but était de faire chanter le milliardaire américain.

Les collaborateurs de « MBS » sont allés plus loin en citant le nom de Saud al-Qahtani, conseiller principal du prince héritier comme étant l’une des personnes impliquées dans cette affaire d’espionnage.

Pourtant si l’on s’en tient aux informations publiées par le Wall Street Journal, le conseiller principal du prince héritier avait participé à cette opération dans le cadre d’une campagne d’intimidation contre le journaliste saoudien Jamal Khashogi.

Ce journaliste dont les écrits étaient régulièrement publiés dans les colonnes du Washington Post avait été assassiné à Istanbul dans les locaux de l’ambassade du royaume de l’Arabie Saoudite.

The Guardian a fait part de ce que deux officiels de l’ONU avaient exploité les conclusions de l’enquête commanditée par l’équipe du milliardaire américain pour déduire que le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman, surnommé « MBS » avait piraté le téléphone portable du patron d’Amazone.

Ainsi, le prince héritier aurait eu accès aux données personnelles de Jeff Bezos suite à une vidéo qu’il lui aurait envoyée. Les deux hommes auraient eu des échanges cordiaux sur WhatsApp le 1er mai 2018.

Quelques semaines plus tôt lors d’un dîner à Los Angeles, ils se seraient rencontrés. Le prince héritier était aux Etats-Unis en cette période dans le cadre d’une visite officielle. De leur côté, les autorités de Ryad continuent de balayer du revers de la main toutes ces accusations contre  prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman.

MSN.COM

Laisser un commentaire