mardi, décembre 1, 2020
Accueil > Actualités >  POLITIQUE : LE PROFESSEUR WANG JIANXING INSTRUIT LE RHDP SUR LA DÉMARCHE DU PARTI COMMUNISTE CHINOIS

 POLITIQUE : LE PROFESSEUR WANG JIANXING INSTRUIT LE RHDP SUR LA DÉMARCHE DU PARTI COMMUNISTE CHINOIS

L’ambassade de Chine en Côte d’Ivoire, située à M’Badon dans la commune de Cocody, a organisé le vendredi 13 décembre 2019  en son sein, une conférence sur, le renforcement des capacités de la gouvernance et la pensée de XI Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour la nouvelle ère.

Cette conférence se situait dans le cadre d’une visite en Côte d’Ivoire, d’une délégation du Parti Communiste Chinois (PCC), conduite par le professeur Wang jianxing, vice-président de la China exécutive Leadership Accadémy, Jinggangshan, CELAS

Cette activité s’est déroulée en présence d’une forte délégation du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), conduite par le ministre DIAKITE Coty accompagné pour la circonstance, par de nombreux députés ; sénateurs et jeunes de ce parti. Le gouvernement ivoirien était représenté par le Secrétaire Général des Affaires Etrangères, son Excellence, Monsieur Daouda Diabaté.

Du côté chinois, outre le professeur Wang jianxing on notait la présence du chargé d’affaire de l’ambassade de Chine en Côte d’Ivoire, monsieur wang Yi, premier conseiller, représentant l’ambassadeur chinois à Abidjan absent lors cette activité. Ce dernier avait à son côté, les membres de l’ambassade.

La cérémonie en elle-même, a débuté par une allocution prononcée par le ministre Diakité Coty. Dans son intervention, le chef de délégation du RHDP, a mis l’accent sur les relations cordiales entre la Chine et la Côte d’ivoire depuis l’avènement à l’indépendance des deux pays. Dans son intervention, il a souligné le fait que le RHDP entendait tirer profit des enseignements du professeur wang

.Au cours de son intervention sur le sujet de la conférence, le professeur  Wang jianxing, a mis l’accent sur  les grandes réalisations de la Chine depuis l’avènement de la révolution en 1949 sous la direction du président  Mao Tse Dong Il a ajouté que cette politique se poursuit aujourd’hui sous l’ère du nouveau président chinois, Xi Iinping, le tout sous la bannière du Parti Communiste Chinois. Le chef de la délégation chinoise a insisté notamment sur le bond prodigieux fait par son pays, matérialisé par la montée globale de sa puissance sur tous les plans. Il s’est beaucoup appesanti, sur l’émancipation de la femme chinoise et son importance dans le cadre du développement de ce pays de plus d’un milliards d’habitants.

En plus de l’impact des femmes sur le développement de la Chine, il a également mis en exergue, la place des jeunes dans ce processus qui monte en puissance. Dans son élan, Il a entretenu de manière détaillée, les invités et la presse sur l’école du parti communiste chinois.

En fin de compte, le conférencier a mis en évidence, l’amélioration des conditions de vie de la population chinoise, liée à la prise en compte des problèmes sociaux par les dirigeants du pays, au développement de l’urbanisme et à la croissance de la technique de même que la technologie.

Pendant les échanges qui ont suivi son intervention, le professeur a révélé les caractéristiques du Socialisme chinois qui s’est détaché du socialisme tel qu’initié par les pères fondateurs, Marx Lénine Staline et autres. Selon  lui, ce socialisme à la chinoise, s’est forgé à la suite de nombreuses expériences et ne rejette pas l’Economie du Marché .En plus, selon ses propos, cette idéologie politique à  la chinoise est fondée sur le principe d’un pays mais deux systèmes. Cette démarche nouvelle, tient compte de la réalité territoriale chinoise prenant en compte la présence des anciennes enclaves britanniques rétrocédées à la Chine, en l’occurrence, Hong-Kong, Macao Singapour.

Au sujet des troubles à Hon –Kong, le conférencier a affirmé à l’assistance qu’ils étaient l’œuvre de perturbateurs. A ce niveau, il insisté sur le fait que la situation dans cette partie de son pays, relevait des problèmes internes et que la Chine n’entendait tolérer aucune ingérence dans le règlement des problèmes relevant  de sa souveraineté

Il en a profité pour s’étendre sur la Démocratie dans son pays. A cet effet, le conférencier a informé les invités, qu’outre le Parti Communiste Chinois, 08 autre partis existent en Chine. Cependant, ces groupements politiques ne fonctionnent pas comme des partis d’opposition dans la mesure, où ils collaborent avec le PCC au pouvoir depuis, 70 ans.

En réponse aux questions sur les disparités ethniques existant en Chine notamment, le problème des Ouighours, le professeur  Wang jianxing a affirmé que son pays est constitué de populations d’origines ethniques différentes, toutes logées cependant  sur le même pied d’égalité. A ce niveau également, il a insisté sur le fait que, cette autre affaire relevait d’un problème interne à  la Chine. Il en a profité pour inviter le public, à ne pas se fier aux seules informations fournies par les médias occidentaux.

Au terme de son intervention, le conférencier a émis le souhait de voir se développer des échanges soutenus entre le Parti communiste chinois et le RHDP

La cérémonie a pris fin par une photo de groupe et un cocktail dans les jardins de l’ambassade.

kemebrama@hotmail.com

 

Laisser un commentaire