samedi, décembre 5, 2020
Accueil > Actualités > S.E.M MANSOUR SHAKIB MEHR : « LA PUISSANCE IRANIENNE EST UN FACTEUR DE STABILISATION DU MOYEN-ORIENT »

S.E.M MANSOUR SHAKIB MEHR : « LA PUISSANCE IRANIENNE EST UN FACTEUR DE STABILISATION DU MOYEN-ORIENT »

 

DOSSIER

LES 40 ANS DE LA RÉVOLUTION  IRANIENNE

Interview

La République Islamique d’Iran a célébré le 11 février dernier le 40ème anniversaire de sa révolution qui  a abouti  la mise en place d’un  pouvoir fondé sur des principes religieux

C’est cette réalité qui a fait l’objet de notre parution précédente par rapport à  l’interview que S.E.M Mansour SHAKIB MEHR l’ambassadeur  d’Iran a bien voulu  nous accorder

Les questions qui vont suivre mettront l’accent sur les fondements de la résistance du peuple iranien par rapport à toutes les épreuves qu’il traverse de même que l’implication de ce pays dans la crise qui secoue la Région

Le peuple iranien a traversé de nombreuses épreuves, notamment la guerre contre l’Irak avec Saddam Hussein dans les années 1980, l’embargo  décrété par les Occidentaux qui a duré plus de dix ans et pourtant le peuple iranien  résiste et est même devenu un partenaire incontournable au Moyen Orient alors qu’il vit encore sous un nouvel embargo décrété par le Président américain Donald Trump. Excellence, d’où provient cette force de résistance du  peuple iranien?

L’Iran tire sa force de la puissance de Dieu et de sa jeunesse

S.E.M Mansour SHAKIB MEHR: Premièrement, il faut savoir que le peuple iranien s’appuie avant tout sur la puissance immense de Dieu qui est le plus fort des pouvoirs.

Deuxièmement, ce peuple s’appuie sur son pouvoir et le potentiel de sa jeunesse. Par exemple durant la guerre de 8 ans de Saddam Hossein contre l’Iran, la moyenne d’âge des commandants des forces armés iraniennes était comprise entre 25 et 30 ans. Actuellement, un grand nombre de nos scientifiques qui réalisent les grandes avancées  techniques et technologiques sont des jeunes.

L’Iran jouit d’un passé glorieux avec une civilisation riche

La civilisation iranienne est une civilisation avec un passé historique long de milliers d’années et une riche culture. Notre territoire, pendant des siècles, voire plusieurs milliers d’années a été attaqué plusieurs fois par des pays étrangers. Mais l’histoire a démontré que ce pays non seulement n’a pas disparu mais aussi qu’il a toujours avancé avec détermination et a vaincu les nations et les cultures agresseurs.

Excellence, aujourd’hui le Moyen-Orient continue de faire la Une de l’actualité même si les choses semblent s’être un peu calmées. Mais dans tous les cas de figures, malgré cette relative accalmie, toutes les informations sur les événements qui ont perturbé cette région notamment la crise au Yémen, celle du Qatar, le conflit syrien, citent toutes l’Iran comme l’instigateur de ces bouleversements dans cette région du globe. Pour Exemple, l’Iran soutient la rébellion houtiste, l’Iran a soutenu le Qatar qui était mis en quarantaine par tous les peuples de la sous-région, l’Iran soutient la Syrie dirigé par Bachar Al Assad que le monde rejette.

L’Iran est une puissance régionale depuis des milliers d’années

S.E.M Mansour SHAKIB MEHR: La manière de poser cette question est entachée de l’effet de la propagande Iranophobe que les puissances extra régionales et certains pays de la région s’efforcent à faire prospérer. L’Iran est une puissance régionale qui existe depuis des milliers d’années dans cette région. Notre rôle dans la région est un rôle positif et constructif.

L’Iran ne cherche pas à déstabiliser le Moyen-Orient

Nous n’avons cherché en aucun moment à déstabiliser la région. L’un des principes de base de notre politique étrangère consiste à insister sur la nécessité d’avoir une bonne relation avec les voisins et de vivre en bon voisinage. Nous avons annoncé plusieurs fois notre disponibilité pour une interaction fructueuse avec nos frères des pays riverains du Golfe Persique pour avoir des coopérations régionales communes à la base de la sécurité collective.

L’Iran a stoppé l’avancée de DAECH dans la Région

Si vous regardez bien, vous verrez que les puissances extra régionales par leur présence dans la région du Moyen–Orient ont provoqué plusieurs guerres et favorisé l’insécurité et instabilité ainsi que l’apparition des forces extrémistes et terroristes. La présence des groupes terroristes sur les sols syrien et irakien prouve cela. Si l’Iran n’avait pas réagi au bon moment pour empêcher l’avancée des groupes terroristes surtout Daech, on ne sait pas dans quelle situation la région serait aujourd’hui.

La collaboration de l’Iran avec la Russie, la Syrie et la Turquie stabilise la Région

En ce qui concerne la Syrie, le respect de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité du territoire de ce pays peut contribuer à la sécurité des pays de la région. Nous collaborons avec la Russie et la Turquie en tant que pays garants de la paix en Syrie dans le cadre de processus d’Astana pour le retour progressif de la paix et de l’instauration de la sécurité dans ce pays.

La situation au Yémen est l’une des plus tragiques de l’histoire contemporaine

L’Iran considère la situation au Yémen comme l’une des situations les plus tragiques de l’histoire contemporaine. Depuis le début de la crise, en présentant un plan en 4 articles, nous avions demandé à la communauté internationale d’agir pour mettre fin à cette crise qui peut avoir une perspective désastreuse.

Le temps écoulé et l’intensification de la crise ont démontré la justesse de l’approche adoptée par la République Islamique d’Iran depuis le début de la crise du Yémen. D’après les rapports internationaux, la situation humanitaire au Yémen est très tragique et la continuation de cette situation peut aboutir à une catastrophe humanitaire.

Quels crimes ont commis les milliers de femmes et d’enfants yéménites tués?

Il est nécessaire que des mesures sérieuses soient prises pour mettre fin à cette crise. On doit se poser la question de savoir pour quels crimes et raisons, de milliers de femmes et d’enfants yéménites sont tués par les forces de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite. Qui va répondre de ces crimes?

Nous avons toujours soutenu les pourparlers yéménite-yéménite. Nous soutenons aussi des discussions récentes tenues à Stockholm  et sa continuation. Nous considérons la poursuite du dialogue et le respect de leurs engagements par les parties comme la seule issue pour sortir de la situation actuelle.

Le Dialogue et le compromis sont les solutions à crise du Qatar

Concernant le Qatar, nous croyons au dialogue et au  compromis.  Nous croyons aussi que les rapports entre les  pays dans la région ne doivent pas être basés sur le manque de confiance, la suspicion et l’animosité.

En tant que grand pays et influent, nous avons le sens de responsabilité envers tous les pays de la région pour qu’en cas de crise, nous puissions les aider. Par exemple, concernant l’Arabie Saoudite, nous avons une approche basée sur la coopération et l’interaction et cela parce que les pays voisins ont une importance spéciale dans la politique étrangère de l’Iran. Nous menons des efforts pour avoir une bonne relation avec ce pays.

Les Etats-Unis et Israël propagent l’Iranophobie pour détourner les opinions du problème principal de la région qui est la question palestinienne.  C’est un problème qui fait souffrir les peuples de la région depuis des décennies. La poursuite de l’occupation et le massacre du peuple constituent une tâche noire dans les relations internationales des 20ième et 21ième siècles.

Interview réalisée par kemebrama@hotmail.com

Laisser un commentaire