Accueil > Méagui

COTE D’IVOIRE : LA DURE REALITE DES GROSSESSES PRECOCES CHEZ LES JEUNES FILLES SCOLARISEES

Déscolarisation, avortement clandestin, rejet de la famille, les conséquences peuvent être dramatiques pour les quelque 3 000 à 5 000 mineures qui tombent enceintes chaque année en Côte d’Ivoire. Kouamé s’en veut encore : « Si j’avais pu habiter avec ma fille, peut-être que tout cela ne serait pas arrivé ».

Lire Plus