lundi, septembre 21, 2020
Accueil > Actualités > TRANSPORT AERIEN: DEUX COMPAGNIES CHRETIENNE ET MUSULMANE LANCERONT LEURS PREMIERS VOLS EN 2019

TRANSPORT AERIEN: DEUX COMPAGNIES CHRETIENNE ET MUSULMANE LANCERONT LEURS PREMIERS VOLS EN 2019

Le secteur aérien semble suivre une nouvelle tendance. Pas moins de deux compagnies d’un genre nouveau débuteront leurs opérations en 2019. Leur particularité? Elles font de la religion leur marque de fabrique.

La religion est un business comme un autre. Rien d’étonnant donc à voir aujourd’hui la naissance de la première compagnie aérienne chrétienne du monde, ou du moins telle que la définit son fondateur lui-même. La société Judah 1, qui opérera dès 2019, a été imaginée par Everett Aaron, un pilote, également pasteur, du Texas, aux Etats-Unis.

Néanmoins, la compagnie ne sera pas tout à fait comme les autres. En effet, son offre sera exclusivement destinée aux missionnaires et autres membres d’organisations chrétiennes pour leur travail à l’étranger. Selon le PDG, Judah 1 leur permettra de voyager dans de meilleures conditions qu’avec une compagnie classique. «Il n’y aura aucun supplément à payer pour les bagages. Les passagers pourront voyager directement avec leurs affaires», explique-t-il au Christian Post. De quoi offrir un service passager et cargo en même temps.

C’est en constatant qu’environ la moitié des missionnaires déploraient une perte de leur chargement lors d’un transit qu’il a imaginé ce modèle d’affaires. En devenant une compagnie à part entière, Judah 1 aura notamment «la liberté de transporter autant de communautés chrétiennes et d’organisations missionnaires différentes que possible», précise le fondateur au Herald Democrat.

Une compagnie 100% halal

Tout comme Judah 1, Firnas Airways assume son côté religieux. Fondée par l’homme d’affaires britannique d’origine bangladais, Kazi Shafiqur Rahman, elle ambitionne d’être une compagnie halal, autrement dit en accord avec la loi islamique, la charia. Sur son site elle annonce le démarrage de ses opérations en 2019.

Concrètement, cela signifie qu’aucun repas à base de porc ne sera servi à bord et qu’il n’y aura pas d’alcool sur la carte des boissons. Les mets devront être halal, donc préparés selon les règles musulmanes. Les hôtesses de l’air porteront un uniforme qui cachera leur corps au maximum, comme l’expliquait le Sun en juin dernier.

Ce touche-à-tout qui se définit lui-même comme le «Richard Branson halal», du nom de l’entrepreneur britannique à succès qui a fondé notamment Virgin, a eu cette idée en partant du constat que les passagers musulmans sont souvent discriminés dans les compagnies traditionnelles.

Le concept d’une compagnie aérienne respectant la charia n’est pas tout à fait nouveau en soi. En 2015, Rayani Air était la première compagnie aérienne musulmane du sud-est asiatique. Elle instaurait un temps de prière pour l’équipage, l’interdiction de servir de l’alcool et du porc à bord et imposait une tenue vestimentaire stricte pour les membres d’équipage, ainsi que le rappelle Clarín. Cependant, Rayani Air n’a pas eu beaucoup de chance, car six mois plus tard, elle a dû cesser ses activités.

arcinfo.ch

Laisser un commentaire