mercredi, octobre 23, 2019
Accueil > Actualités > TUNISIE : LE SECOND TOUR DES PRÉSIDENTIELLES OPPOSERA  KAIS SAIED A NABIL KAROUI.

TUNISIE : LE SECOND TOUR DES PRÉSIDENTIELLES OPPOSERA  KAIS SAIED A NABIL KAROUI.

Le second tour de l’élection présidentielle en Tunisie opposera Kais Saied à Nabil Karoui. Les deux candidats sont arrivés en tête du scrutin pour le second de l’élection présidentielle en Tunisie.

Kais Saied a obtenu 18,4% des suffrages et Nabil Karoui 15,58%, selon les chiffres officiels communiqués ce mardi 17 septembre par le président de l’ISIE, Nabil Baffoun

Qui sont ces deux candidats

Kaïs Saïed, candidat très conservateur

Cet universitaire, professeur de droit, a développé dans cette campagne un projet de réforme du pays pour donner davantage de poids politiques aux échelons locaux, avec davantage de démocratie directe. Appelé « Robocop » pour la manière saccadée avec laquelle il s’exprime et son air impassible, il cultive l’image d’un homme intègre, qui souhaite doter la Tunisie d’instances constitutionnelles plus modernes. Pour autant, Kaïs Saïed est aussi l’une des figures les plus conservatrices du pays. Hostile à la dépénalisation de l’homosexualité, contre l’abolition de la peine de mort, l’universitaire est aussi contre le projet de réforme de l’héritage qui rendrait égaux en la matière hommes et femmes. Une réforme souhaitée par l’ancien président qui n’aura pas eu le temps d’être adoptée.

Nabil Karoui, candidat populiste

Parfois comparé à Sylvio  Berlusconi d’Italie, Nabil Karoui jouit d’une popularité certaine en Tunisie. Cet homme d’affaires, qui a fait fortune dans la publicité et la communication, est notamment à la tête de la chaîne de télévision Nessma et bénéficie à ce titre d’une grande exposition médiatique. Nabil Karoui est aussi célèbre pour ses activités caritatives pour les démunis. Sa carrière politique est d’autant plus spectaculaire que l’homme est actuellement en prison, inculpé pour « blanchiment d’argent » et soupçonné d’évasion fiscale. Mais sa candidature a été officiellement validée et il n’est pas improbable qu’il devienne le prochain président de Tunisie.

un candidat qui  valorise les médias 

Pour Business News, Nabil Karoui est sans doute le candidat qui a le plus travaillé sa campagne, avec l’idée fixe d’être très présent dans les médias. «  Nabil Karoui est convaincu d’une chose : celui qui manipule l’opinion détient le pouvoir. Il l’a dit et répété des dizaines de fois », écrit le journal, qui considère que son incarcération lui a beaucoup servi.

présenté comme victime 

Alors qu’il était traité de mafieux jusque-là, il est désormais victime. Mieux encore, comme le dit si bien son épouse Salwa Smaoui, « il est un prisonnier politique puisqu’il répond à la définition technique du terme. […] Sans rien faire, juste parce qu’il est victime d’une cabale politico-judiciaire […], Nabil Karoui a réussi à glaner des centaines de milliers de voix ce dimanche 15 septembre ».

Fabien Dabert, Mis à jour le 17/09/19 18:09

Laisser un commentaire