La Police turque a repéré plus de 300 comptes de médias sociaux diffusant des messages visant à provoquer la hausse des taux

C’est ce qui ressort d’un communiqué diffusé par le ministère turc de l’Intérieur, lundi.

Le ministère a annoncé que «la Police turque a repéré 346 comptes de médias sociaux qui diffusaient des messages provoquant la hausse des taux de change».

Par la suite, «une investigation judiciaire a été lancée», selon le ministère.

Previous post INTERVIEW: RADJI MOHAMED (PCA RAOUDA FINANCE) : «VOICI COMMENT FONCTIONNE LE SYSTÈME FINANCIER ISLAMIQUE»
Next post DOSSIER/HOUPHOUËT : «LES ARABES NE SONT D’ACCORD QUE SUR LEURS DÉSACCORDS !»

Laisser un commentaire