lundi, novembre 19, 2018
Accueil > Carnet de route > 24 HEURES À DUBAI, TERRE BENIE D’ALLAH

24 HEURES À DUBAI, TERRE BENIE D’ALLAH

En 2009 de retour de Téhéran ; où nous avons passé deux semaines, nous avons passé 36 heures à Dubaï dans cet Emirat exceptionnel qui mérite une visite guidée.

L’invocation d’Abraham exaucée

Et (rappelle toi) quand Abraham dit: O mon seigneur, fait de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l’adoration des idoles.

– O mon seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de ta maison sacrée (la Kaaba)-notre seigneur – afin qu’ils accomplissent la salat. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris –les de fruits Peut-être seront-ils reconnaissants»

Ces deux versets extraits du coran à la Sourate 14 (sourate Ibrahim) aux versets 35 et 37, le prophète Ibrahim, les a récités pour la Mecque mais également pour les zones proches car il a dit «près de la maison sacrée» qui est en fait la Kaaba.

Dubaï, Abû Dabi, Qatar, Bahreïn, Oman,

Dubaï qui est séparée de la Mecque par la mer, à au plus une heure de vol, a certainement bénéficié de cette invocation au même titre que Abû Dabi, Qatar, Bahreïn, Oman, autres Emirats qui font partie des Emirats Arabes Unies et qui sont également, de véritables joyaux sortis du désert. Cette structure regroupant sept Emirats, a été créée en 1971 et l’ensemble des terres qui la constituent, a effectivement bénéficié de la manne pétrolière, don d’Allah, qui caractérise toute la région du Golf.

70 000 000 de visiteurs par an

Dubaï, est effectivement un Emirat de 3885 kilomètres carrés, soit la superficie d’un grand département de notre pays. Ce ״lopin ״de terre est devenu aujourd’hui une destination incontournable où transitent 70 millions de personnes par an, de toutes les nationalités du monde respectant ainsi les paroles du père des religions révélées. A propos des invocations du prophète Ibrahim, l’on trouve effectivement dans cet émirat, la manne et la caille, c’est-à-dire toutes sortes de nourritures du monde grâce à l’argent qui y circule de manière inimaginable. Les 70 millions de personnes qui y débarquent soit pour aller y faire des achats soit pour d’autres horizons tels que les Etats-Unis, les pays du Proche Orient ou même de l’Asie, comme la Chine, le Japon, l’Indonésie et autres, constituent en fait une manne financière dans cette ville-cité où l’on peut tout acheter comme produits de luxe ou même ou de simple nécessité; de l’ordinateur HI TECH, à la simple paire de chaussettes à des prix compétitifs Cela est dû au fait que L’aéroport de Dubaï est devenu un passage obligé dans la mesure où c’est le siège de Fly Emirat considérée comme l’une des meilleures compagnies de transport aérien du monde.

Un aéroport hors du commun

 

C’est justement dans cet aéroport que nous avons débarqué le 09 juin 2009 à 13 heures locales, en provenance de Téhéran après 1h 30 de vol pour une distance d’environ 1100 kilomètres entre ces des pôles séparés par la mer. Ce que nous avons vu, sort de l’ordinaire .et ne peut se raconter. Il faut voir cet émirat pour y croire

A notre arrivée, il faisait une chaleur torride d’environ 45 degrés propres aux villes situées en plein désert. Cependant, cette température excessive a été dissipée par l’Aéroport, à la forme d’un grand aquarium hyper climatisé totalement couvert avec un confort qui permet d’y vivre comme dans une ville. Selon les spécialiste, les aéroports John Fitzgerald Kennedy aux Etats-Unis d’Amérique de même que Roissy Charles De Gaulle à Paris qui sont des références, font piètre figure devant ce joyau architectural qui se trouve être par la même occasion, un centre commercial où l’on trouve tout mais où l’on peut se perdre tant il est vaste

Plusieurs mosquées dans l’aéroport

Dès notre entrée dans ce complexe, nous avons été surpris d’entendre l’appel à la prière et tout « gawa « que nous étions, BAKAYOKO Youssef du quotidien Nord Sud et moi, notre première rection a été de chercher où se trouvait la mosquée. Il s’agissait en fait d’un enregistrement car il existe plusieurs mosquées dans cet aéroport, situées dans tous les compartiments de l’aéroport. Dubaï est un Etat musulman où la constitution est la charia et où l’islam rythme la vie quotidienne.

Une ville hyper modernisée mais toujours en chantier

Cet espace bénie par Allah est un morceau du désert sorti de terre par le rêve d’un Emir visionnaire. Ce qui se passe à Dubaï est fascinant. C’est une ville très dynamique qui malgré son aspect hyper modernisé, est encore un chantier. Au vu des chantiers en nombre extraordinaire que l’on voit partout et selon les renseignements que nous avons pris, trente pour cent des grues du monde se trouvent dans cet îlot de terre pour bâtir une ville globale.

Des zones spécialisées

Dans ce sens, on y trouve des zones spécialisées pour le commerce, l’informatique, le tourisme etc. Il y a aussi de vieux quartiers qui sont en pleine rénovation. Le cheikh Mohamed Al Maktoum gouverneur de Dubaï est un jeune visionnaire qui s’atèle à faire de cet immense chantier, une destination privilégiée à travers le monde. Il faudra voir tout cela quand tout sera terminé. Dubaï sera certainement le prochain las Vegas l’alcool en moins compte tenu de son caractère islamique Ce qui justifie les plus grands hôtels du monde

La miséricorde d’Allah sur un bout de désert.

Et pourtant, Il y a à peine cinquante ans, cet Emirat n’était qu’un caillou au bord de la mer habité, surtout par des pécheurs de perles Par la suite la miséricorde d’Allah s’est répandue sur cette terre désertique sous forme de manne pétrolière et surtout de chefs visionnaires qui ont su gérer à bon escient les pétrodollars issus des innombrables puits de pétroles que nous avons vus depuis les hublots de notre avion. Cependant, les Dubaiein ont préféré le commerce et les services .le pétrole étant une denrée périssable à la à longue

Les meilleurs de chaque catégorie

Pour atteindre leurs objectifs, les différents Emirs de Dubaï qui se sont succédé, ont choisi les meilleurs de chaque catégorie : les meilleurs architectes, les meilleurs décorateurs, les meilleurs médecins etc., Dubaï est ainsi devenue aujourd’hui une marque. On y trouve les plus beaux hôtels et les infrastructures routières les plus modernes du monde qui font de ce lopin de terre une véritable oasis eh plein désert. Il ne faut pas omettre les infrastructures sportives sophistiquées. Ce n’est pas par hasard que notre équipe nationale y a préparé la coupe du monde 2006

120 nationalités dans cet émirat

Dans cet Eldorado, ce sont les voitures rutilantes de première classe. , les grosses cylindrées américaines remplaçant les chameaux ,qui garent devant les hôtels les plus huppés ou devant les supers marchés emplis reproduits venant de partout et surtout des hommes et des femmes venant de tous les coins du monde. C’est ainsi une ville cosmopolite où il y a plus de 120 nationalités. Des Américains aux Européens et surtout beaucoup d’habitants des pays d’Asie du Sud Est tels que les Philippins, les Népalais, les Indonésiens, etc. Les Ressortissants de Dubaï en tant que tel ne constituent que 10 pour cent de la population globale de cet émirat Ce mélange, on en convient ne peut que créer un véritable mélange de culture

La fin des clichés dévalorisants

Avec ce que nous avons vu à Dubaï, beaucoup de clichés se sont effacés de notre esprit tel celui de l’Arabe buveur de thé qui flâne inlassablement sur son chameau. Notre passage dans cet Emirat, nous a permis de constater que les Arabes ont réussi à faire reverdir le désert au même titre que les Israéliens qui ont fait du désert du Néguev, une vallée florissante. A Dubaï, on a fait plus, tel importer la neige avec une piste de ski en plein désert Ce n’est pas par hasard que les éléphants aient préparé a la coupe d monde e et la coupe d’Afrique 2006 dans ce paradis terrestre Dubaï met ainsi fin au mythe de l’Arabe  buveur de thé. Au mythe des Arabes flânant sur des chameaux.

kemebrama@hotmail.com