mercredi, décembre 8, 2021
Accueil > Actualités > ADJAME : LA DESTRUCTION DES EMPRISES DU 4 EME PONT VA IMPACTER LES VENTES LIEES A LA FETE DE NOËL

ADJAME : LA DESTRUCTION DES EMPRISES DU 4 EME PONT VA IMPACTER LES VENTES LIEES A LA FETE DE NOËL

Depuis bientôt deux semaines se déroulent, à Adjamé, les travaux de démolition des bâtiments situés sur les emprises du 4ème pont devant relier Yopougon au Plateau et Adjamé. Cette casse gigantesque en cours touche, dans la largeur, tous les bâtiments situés entre la Mairie d’Adjamé et l’ancien Cinéma Lux et, dans la profondeur, en ligne droite, jusqu’après la voie du chemin de fer de la Sitarail. En remontant, seront également touchées, certaines constructions du Quartier Ebrié situées sur le même tracé, jusqu’au nouvel échangeur en face des Sapeurs-Pompiers de l’Indénié.

Ce qui est impressionnant sur le terrain, c’est la remarquable avancée des travaux du pont qui pointe déjà la tête sur la lagune et n’est plus loin d’enjamber les rails. Notons que dans le cadre de ce projet, il est prévu, la construction d’un très grand échangeur sur le boulevard Nangui Abrogoua, dont l’embranchement principal partira du pont jusqu’à l’échangeur des Sapeurs-Pompiers de l’Indénié.

Selon les informations recueillies sur le terrain auprès des machinistes, cette opération de démolition doit s’achever au plus tard fin décembre. Le hic, c’est que, pour cette année, les ventes de jouets pour les fêtes de fin d’année et surtout de Noël seront impactés, vu que c’est justement dans ce rayon que les commerçants viennent s’approvisionner auprès des grossistes hindous. Comme quoi ces travaux ne font pas que des heureux.

Dans l’ensemble cependant, à Adjamé tout comme à Yopougon, les travaux de constructions d’infrastructures sont bien suivis par les populations qui verront changer définitivement leur environnement. Il faut noter qu’une partie des propriétaires ont été dédommagés et une aide financière a été octroyée aux locataires et commerçants touchés par ces démolitions. Toutefois, d’autres propriétaires de bâtiments estiment dérisoires les dédommagements qui leur sont proposés.

Il faut noter qu’il y a deux projets qui s’entremêlent à Adjamé : le 4ème Pont et le Métro. Pour les bâtiments touchés par la construction du métro, les évaluations ne sont pas encore terminées pour le dédommagement des personnes concernées. Deux collectifs se sont créés pour porter les revendications pour un meilleur dédommagement des personnes impactées par les deux projets.

Mamadou Ben Cissé , Lebanco.ne

Laisser un commentaire