mardi, décembre 18, 2018
Accueil > Actualités > CHEIKH AL AÏMA BOIKARY FOFANA : «LE GENER EST PROCHE DU PARADIS ; L’AVARE DE L’ENFER !»

CHEIKH AL AÏMA BOIKARY FOFANA : «LE GENER EST PROCHE DU PARADIS ; L’AVARE DE L’ENFER !»

RAMADAN

Concernant la générosité, nous avons fait paraitre un premier article où le Cheikh Al Aima Boikary Fofana avait vanté les mérites de cet acte qui permettait de préparer l’au-delà Dans cette deuxième partie relative au même thème, le guide de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire s’inscrit dans le même registre e mettant cette fois-ci en évidence l’amour que Dieu a pour les personnes généreuses

Dieu est généreux par ses attributs, par son nom par ses actions

Chers frère et sœurs, la générosité fait partie des attributs de Dieu. C’est le nom de Dieu également. Un des noms de Dieu : «Al karim ».

Que signifie «Al Karim » ?

Ce nom signifie : la largement généreuse et doté d’une bonne action illimitée pour les Hommes. En effet, Dieu est généreux par ses attributs, par son nom par ses actions. Et sa générosité ne consiste pas seulement à vous donner de l’argent ; à vous donner des enfants. Cette générosité est multiforme. Et plusieurs noms de Dieu la contiennent en leur sein

Que veut dire « Al rahamane » ?

« Al rahamane », signifie, celui qui apporte sa miséricorde à tout le monde : aux Hommes, aux animaux aux croyants, aux mécréants, à tout le monde.

Quand Dieu fait descendre l’air que nous respirons, il le donne à tout le monde. N’est-ce pas ? Quand il pleut, tout le monde en profite, n’est-ce pas ? C’est cela Arrahamane.

Ar rahime concerne yahomalik yahamat (l’au-delà) Ce nom concerne ceux qui ont répondu à l’appel de Dieu. A ces derniers, Il va leur faire partager sa miséricorde. Cela fait partie de la générosité de Dieu.

Quand ont dit ; Allahou wahab ou : le donateur. On met en évidence un autre nom de Dieu qui ramène à la générosité.

Il en est de même pour Al latif le doux, qui exalte également la générosité de Dieu.

Quand à Al gafar, qui signifie « celui qui pardonne, qui expie les péchés, » il fait partie de la générosité de Dieu.

Ce qu’il faut retenir c’est que ces noms ramènent à la générosité d’Allah.

Nous devons imiter Allah

Si Allah est ainsi chers frères et sœurs, le Musulman doit être comme la lune qui jette, qui projette sa lumière dans tous les coins et recoins du monde où il y a des ténèbres.

Le Musulman doit être large. Nous devons imiter Allah (swa) Cela voudrait dire qu’en tant qu’Humain, Il faut être généreux. Et en tant que croyant, il faut que votre bonté et votre générosité se ressentent autour de vous.

Il faut par ailleurs préciser que cette bonté de même que cette générosité, ne consistent pas seulement à donner de l’argent. Même sourire à son voisin chaque matin en le saluant est une générosité. Etre serviable, aider les autres dans leurs préoccupations de tous les jours, tendre la main à tous ceux qui en ont besoin, répondre aux questions des personnes qui vous interrogent fait partie de la richesse. Ce n’est pas seulement l’argent qu’on donne autour de soi. Balayer devant la porte du voisin fait également partie de la richesse.

C’est pourquoi chers frères et sœurs, Dieu va nous interpeller également en ces termes : «Ô vous qui avez cru, vous qui prétendez croire en moi, dépensez de ce que nous vous avons donné ».

Dieu vous demande à partir de ce verset de dépenser ce qui ne vous appartient pas, car c’est lui qui vous a octroyé des biens et Il vous demande d’en dépenser une partie à ses serviteurs. Il dit : «dépensez de ce que nous vous avons donné avant un jour où vous serez conduit à la tombe, avant le jour où vous serez enterré ; avant la résurrection, avant le jour du jugement devant Dieu, avant que ce jour ne vienne où vous serez déjà mort ; parti dans l’au-delà ».

Vous devenez pauvre après la mort.

Ce jour-là, vous aurez laissé tous vos biens devant vous. En réalité, ce que vous avez laissé ne vous appartient plus. Vous devenez pauvre après la mort. Vous n’aurez plus rien. Vous ne pourrez plus faire de business, et chercher à acheter le paradis.

Il n’y aura pas d’amitié qui pourra vous aider ce jour-là. Il n’y aura pas d’avocat pour vous aider non plus Il n’y aura pas d’avocat pour vous défendre, vous serez pauvres, vêtus seulement d’un seul linceul et ce que vous aurez laissé appartiendra aux autres. Vous ne pourrez rien.

Avant que ce jour-là ne parvienne, ne serait-il pas intelligent pour nous d’approvisionner nos comptes ? De payer nos avocats avant ce jour ? D’avoir des relations et des amitiés auprès d’Allah ? Auprès du prophète Muhammad (saw) ? Le seul qui peut intercéder pour nous le jour du jugement ? Il n’y aura pas de business ce jour-là encore moins d’amitié et de relation. Il n’y aura non plus d’intercession. Et ceux qui n’auront pas cru en ces propos, ce jour-là, ils seront injustes envers eux-mêmes.

Dieu va remplacer ce que vous avez donné.

Chers frères et sœurs, soyons généreux. Ayons de la compassion, de la pitié dans nos cœurs, pensons aux autres.

Dieu vous demande de dépenser de ce qu’il vous a donné. Mais qu’est-ce qu’Il vous dit ? Il vous dit, qu’il va remplacer ce que vous avez donné. Où est donc le problème ? Sachez que chaque fois que vous donnez à Dieu sincèrement, il remplace ce don par un profit d’une manière ou d’une autre. Essayez de donner dans ce sens ; si vous êtes sincères, Dieu va répondre à vos vœux. Aucune fortune n’a baissé par ce que le fortuné y a extrait la sadaqat (sacrifice) ! Non jamais vous ne verrez jamais cela !

Que Dieu nous aide.

Nous sommes endormis

Chers frères et sœurs, Dieu vous dit également : « dépensez dès maintenant, n’attendez pas le jour où l’ange de la mort viendra vous réveiller ».

Sachez en fait que nous sommes endormis, nous sommes distraits, nous ne sommes pas constants. Et l’ange qui vient extraire l’âme, vient nous réveiller.

A cet effet Seydina Ali dit : «les Hommes sont endormis jusqu’au jour où ils meurent : c’est seulement ce jour-là qu’ils sont réveillés».

Effectivement, quand l’ange vient nous réveiller par ce qu’ici nous sommes endormis, Dieu nous donne de nouveaux yeux différents de ceux que nous possédons, de nouveaux yeux qui verront ce que nous n’avons pas l’habitude de voir ; de nouveaux oreilles qui nous permettront d’entendre ce que nous ne pouvons entendre avec les oreilles d’ici-bas. Ce jour-là, l’homme verra de nouvelles réalités ; des choses vont apparaitre devant lui. Et c’est en ce moment qu’il dira : «Ô Seigneur, si tu peux retarder mon échéance un peu, j’irai faire des sadaqats avec ce que j’ai à la maison. »

Le généreux est proche du paradis ; l’avare est proche de l’enfer

Malheureusement, Dieu ne retardera pas l’échéance. C’est fini ce qui est passé est mort.

Chers frères et sœurs, le prophète Muhammad (saw) nous dit : «l’Homme généreux est très proche de Dieu, il est proche du paradis, il est bien proche de moi, parce que les anges le respectent, Dieu l’aime, et il est loin de l’enfer.»

Cependant, concernant l’avare il affirme ce qui suit : «Il est loin de Dieu, il est loin du paradis, il est loin de Moi et les gens ne l’aiment pas ; il est proche de l’enfer ».

Que Dieu nous protège contre l’enfer. Qu’Il fasse de nous des Musulmans croyants et pratiquants, généreux ; des Musulmans larges ; des Musulmans qui donnent. En espérant la récompensé divine et non la récompensé humaine

Propos recueillis par kemebrama@hotmail.com