jeudi, novembre 21, 2019
Accueil > Actualités > EDUCATION : ABOBO DOTE DE HUIT NOUVELLES ECOLES PRIMAIRES

EDUCATION : ABOBO DOTE DE HUIT NOUVELLES ECOLES PRIMAIRES

Le ministre de la Défense Hamed Bakayoko, maire de la commune d’Abobo, et la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara ont pris part, le lundi 21 octobre 2019,  à la cérémonie de remise officielle des clés de sept établissements scolaires à Abobo.

Ce sont les groupes scolaires Plaque 1, 2, 3, 4 et 5, Plaque Municipalité 2 et Habitat c construites et ou rénovées dans le cadre du Projet d’urgence de la commune d’Abobo (Purca), qui ont été officiellement livrées, hier, aux bénéficiaires.

Pour le ministre  Hamed Bakayoko : « ces infrastructures vont désengorger les classes qui comptaient entre 75 et 100 élèves. Aujourd’hui, on ouvre 45 nouvelles classes qui vont accueillir 6000 élèves »,

Au cours de son intervention, il a fait savoir que cet investissement, y compris celui en cours pour une demi-douzaine d’autres écoles primaires dans la commune, va permettre de ramener les effectifs à 50 élèves par classe. Il en a profité pour dire aux populations de sa commune que les travaux de construction des lycées d’excellence et de jeunes filles de la commune vont démarrer dans les mois à venir.

Dans le même ordre d’idée, la ministre Kandia Camara, s’est félicitée de l’amélioration substantielle du plateau éducatif d’Abobo depuis l’accession du ministre d’Etat Hamed Bakayoko à la tête de la commune. Elle a souligné que la construction tous azimuts d’édifices scolaires dans le pays donne tout son sens à l’année du social et au Programme social du gouvernement (Ps-Gouv) piloté par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Pour la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, la politique de scolarisation obligatoire instituée par Alassane Ouattara permet aujourd’hui de rapprocher l’offre éducative des masses et d’endiguer l’analphabétisme. « Le meilleur investissement d’un pays, c’est celui qu’il consacre au capital humain », a –t-elle asséné avant de recommander avec insistance aux parents d’Abobo de scolariser leurs enfants, filles et garçons, sans disparité.

kemebrama@hotmail.com

 

Laisser un commentaire