jeudi, mars 21, 2019
Accueil > Actualités > ÉGLISE ORTHODOXE: L’UKRAINE S’ÉMANCIPE DE LA TUTELLE RUSSE

ÉGLISE ORTHODOXE: L’UKRAINE S’ÉMANCIPE DE LA TUTELLE RUSSE

La journée de samedi a été historique en Ukraine. Le concile d’unification des églises orthodoxes, qui se déroulait à Kiev, a abouti à la proclamation d’une Eglise orthodoxe ukrainienne unifiée, indépendante de la Russie. Dans l’après-midi, la président Petro Porochenko, extrêmement présent durant cette journée très politique pour lui, a salué la nomination d’un nouveau patriarche, qui porte le nom d’Epiphanie.

Samedi, des dizaines d’évêques représentant les différents courants orthodoxes ukrainiens se sont réunis sous les voutes antiques de la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev, en préambule à la déclaration d’indépendance d’une Eglise ukrainienne unifiée.

Seulement cette journée a vite pris un caractère très politique, avec l’omniprésence du président Petro Porochenko, qui souhaite depuis longtemps faire de cette question historique, une des réussites de sa présidence.

« La question de l’autocéphalie [octroi de l’indépendance] est une question de sécurité nationale ukrainienne, de notre statut d’Etat, a-t-il déclaré. Nous acquérons une indépendance spirituelle qui équivaut à une indépendance politique. »

Evénement d’importance

A Kiev, beaucoup sont ceux qui estiment en effet que la renaissance d’une Eglise ukrainienne, après 400 ans de domination russe, est un événement plus important encore que la fin de l’URSS, en 1991.

« Je le souligne, a poursuivi le chef de l’Etat, le gouvernement a fait tout ce qu’il pouvait. Maintenant, l’avenir de l’Ukraine, l’avenir de notre grande nation, notre statut d’Etat et notre liberté spirituelle dépendent de vous et seulement de vous. Vous avez devant vous la tâche de choisir un primat. »

Ce nouveau patriarche s’appelle donc Epiphanie. Et il est jeune (39 ans). Il aura la lourde tâche d’unifier cette Eglise, alors que, finalement, seuls deux évêques du patriarcat de Moscou en Ukraine ont osé venir au concile.

RFI

Laisser un commentaire