lundi, novembre 19, 2018
Accueil > Actualités > Internationale > FRANCE : LAFARGE MIS EN EXAMEN POUR COMPLICITE DE CRIME CONTRE L’HUMANITE AVEC DAECH

FRANCE : LAFARGE MIS EN EXAMEN POUR COMPLICITE DE CRIME CONTRE L’HUMANITE AVEC DAECH

Le cimentier français aurait versé de l’argent à Daech, sous forme d’une taxe, pour maintenir son activité,

à Jalabiya en Syrie.

Le cimentier français Lafarge a été mis en examen, jeudi, pour complicité de crime contre l’humanité

et financement de groupe terroriste, ont rapporté les médias français.

Lafarge est accusé d’avoir versé la somme de 13 millions d’euros entre 2011 et 2015, à travers sa filiale

syrienne à Jalabiya, à des groupes terroristes appartenant à Daech, pour pouvoir maintenir son activité

dans ce pays.

La multinationale française est mise sous contrôle judiciaire avec caution obligatoire de 30 millions d’euros,

a fait savoir le journal Le Monde, citant une source judiciaire.

Cette décision de la justice française est adossée à une enquête qui a duré deux ans, depuis 2015.

Lafarge a réagi à cette décision, à travers un communiqué relayé par les médias français.

« Lafarge SA va faire appel de sa mise en examen pour financement du terrorisme

et complicité de crimes contre l’humanité au sujet de son usine syrienne », a affirmé le cimentier français.

C’est la première fois dans le monde qu’une personne morale est mise en examen pour crime contre l’humanité

a commenté la chaîne télévisée France 24 dans un reportage.

Cela marque un pas décisif, « dans la lutte contre l’impunité des multinationales opérant dans des zones

de conflits armés », ont réagi les ONG de lutte contre les crimes économiques Sherpa

et le Centre européen pour les droits constitutionnels et humains, citées par Le Monde.

Source:Anadolu