mardi, décembre 1, 2020
Accueil > Actualités > LA DECOUVERTE D’UNE MOSQUEE VIEILLE DE 1300 ANS EN PALESTINE OCCUPEE

LA DECOUVERTE D’UNE MOSQUEE VIEILLE DE 1300 ANS EN PALESTINE OCCUPEE

Une mosquée vieille de 1300 ans a été découverte dans le désert du Néguev, une région rurale de la Palestine occupée

Cette découverte est en fait l’un des premiers témoignages de l’arrivée de l’Islam en terre des Prophètes, constituant ainsi une remarquable source historique, affirment les archéologues.

En effet, les vestiges d’une mosquée rectangulaire avec un mihrab se dirigeant vers le sud en direction de La Mecque ont été trouvés sur le site.

« Nous avons découvert les vestiges d’une mosquée à ciel ouvert, un bâtiment rectangulaire avec un mihrab – niche de prière – orienté vers le sud, en direction de La Mecque », ont indiqué les archéologues Jon Seligman et Shahar Zur, chargés des fouilles, dans un communiqué de l’Autorité des antiquités.

Le professeur Gideon Avni, expert de l’AIA sur l’islam primitif, a déclaré également que « c’est l’une des plus anciennes mosquées connues depuis le début de l’arrivée de l’Islam en Palestine occupée, après la conquête arabe en 636 de notre ère ».

Selon l’Autorité des antiquités, il existait de grandes mosquées remontant à cette époque à Jérusalem et dans d’autres villes, mais il est rare de trouver un lieu de culte ancien aussi bien bâti dans une zone rurale en plein désert.

«Cette petite mosquée rurale est une découverte rare dans le monde et, en particulier, dans la région au nord de Beer-Sheva où aucun bâtiment de la sorte n’avait jamais été découvert», peut-on lire dans le communiqué.

D’autres vestiges ont été découverts pendant les fouilles qui permettent selon le professeur Gideon Avni, un expert de cette époque travaillant pour l’Autorité des antiquités d’en apprendre davantage « sur l’histoire du pays pendant cette période tumultueuse »: une ferme datant de la période byzantine (entre le VIe et VIIe siècle après J.C.) ainsi que des habitations datant du début de la période islamique (entre le VIIe et le VIIIe siècle après J.C.).

L’Autorité des antiquités précise que dans le cadre de son projet mis en place, des habitants bédouins de la région ainsi que des jeunes des localités proches ont participé aux fouilles.

Ajib

Laisser un commentaire