samedi, décembre 7, 2019
Accueil > Religion > LES ENDROITS OU IL EST INTERDIT DE PRIER

LES ENDROITS OU IL EST INTERDIT DE PRIER

Interdiction de prier dans un cimetière : Joundoub ibnou ‘Abdillah el Bajali a dit : ” j’ai entendu le prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire : « ceux qui étaient avant vous prenaient les tombes de leur ancêtres et de leur saints comme des endroits de prière. Ne prenez pas les tombes comme endroits de prière, je vous interdit de faire cela »” On déduit de ce hadith, que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a interdit de prier dans un endroit ou se trouve une tombe.

Et plus généralement, les savants en ont déduit qu’il est interdit de prier dans un cimetière ou dans une mosquée ou se trouve une tombe. Interdiction de prier dans l’endroit ou l’on se lave (la salle de bain) : Selon Abou Sa’id el Khoudri, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « la terre est entièrement un endroit de prière hormis les cimetières et les ‘hammâm’ » Explication du hadith : « hormis les cimetières » : Les savants ont dit que la cause de l’interdiction de prier dans un cimetière est que notre religion, nous ferme les portes qui pourraient nous amener vers un mal. Car le fait de prier dans un cimetière peut amener la personne à faire du shirk, peut amener la personne à invoquer les morts qui sont dans ce cimetière, on peut être amené petit à petit à mesure du temps à invoquer ces morts et d’adorer ces morts en dehors d’Allah subhanahu ta’âlâ. Il est donc interdit de prier dans l’enceinte d’un cimetière et les savants ont dit même si l’on prie dans un endroit isolé du cimetière qui ne contient pas de tombe. A partir du moment où l’on rentre dans l’enceinte du cimetière, il est interdit d’y prier.

Les savants ont même dit que la prière de celui qui prie dans un cimetière est considérée comme nulle. La seule prière qui est autorisée est salatul janâza (la prière funéraire). La preuve est le hadith du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui lorsqu’il fut informé que la femme qui nettoyé la mosquée était morte de nuit, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) c’est empressé d’aller au pied de sa tombe et pria sur elle. Les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ’avait enterré s’en prévenir le prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) .

Les savants en ont déduit donc qu’il est autorisé de faire la prière funéraire dans l’enceinte d’un cimetière. « et les ‘hammâm’ » : El hammâm en arabe c’est l’endroit où l’on se lave (la salle de bain) qui vient du mot el hammim qui est l’eau chaude. Il ne faut pas comprendre de ce hadith que c’est les hammâm connus à notre époque qui sont utilisés pour définir les toilettes. Les savants ont donnés plusieurs explications concernant l’interdiction d’y prier : Certains ont dit qu’il est interdit de prier dans la salle de bain car c’est un endroit qui est sale et qui comporte des impuretés. Et qu’à partir du moment où cet endroit est propre, la cause de l’interdiction n’existe plus donc l’interdiction est levée car il y a une règle dans ussulul -fiqh qui dit : la cause suit toujours le jugement qu’il soit existant ou inexistant.

Lorsque la cause est existante, le jugement est existant et lorsque la cause est inexistante, le jugement est inexistant. Comme ici, certains savants ont dit qu’il était interdit de prier dans la salle de bain car c’est un endroit qui comporte des saletés (impuretés). Donc tant qu’il y a la saleté, il est interdit d’y prier. On a ici la cause qui est l’impureté et le jugement qui est l’interdiction de prier. Lorsque la cause disparait, lorsqu’il n’y a plus d’impureté, le jugement disparait aussi c’està-dire qu’il nest plus interdit de prier dans la salle de bain. D’autres savants, disent que la cause qui interdit la prière dans la salle de bain n’est autre que l’impureté. La cause est que c’est un endroit qui contient des diables. Et tout endroit où il y est présent des diables, il est interdit d’y prier. Ils ont cité comme preuve le hadith du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), lorsqu’il était en voyage avec ses compagnons et qu’ils se sont levés pour salat as-sobh bien après que le soleil se soit levé. Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ainsi que ses compagnons dormaient tous et le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) fut le premier à se réveiller à cause de la chaleur et de la lumière du soleil. Il a alors ordonné à ses compagnons de se lever, de faire leur ablutions et ensuite le prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) leur dit de prendre leur monture et de les déplacer car l’endroit ou ils avaient dormis la nuit était un endroit où était présent le diable.

Les savants en ont déduit qu’il était interdit de prier dans un endroit qui est connus pour contenir des diables comme les endroits de turpitude , tout endroit où il est susceptible de contenir des diables, il est interdit d’y prier. Sheikh ‘Uthaymin (rahimahullah) à rassembler les deux avis, il dit que lorsque la salle de bain est sale, il est interdit d’y prier car il y a de la saleté. Et lorsque la salle de bain est propre, il est interdit d’y prier car c’est un endroit qui contient des diables. Donc dans les deux cas, il est interdit de prier dans la salle de bain. Si il est interdit de prier dans la salle de bain, il est encore plus interdit de prier dans les toilettes. Les savants l’interdisent par analogie. […]

 

(Source : EL-WADJÎZ FI FIQHI ASSOUNNATI WA AL-KITÂBI EL ‘AZÎZ DU CHEIKH ‘ABDEL-‘ADHDIM EL-BADAWI – Le livre de la prière) –

Laisser un commentaire