mercredi, juillet 17, 2019
Accueil > Actualités > MADAME DOMINIQUE OUATTARA PRÉSIDE  LA REMISE D’EXTRAITS D’ACTE DE NAISSANCE A 600 000 ÉLÈVES DU PRIMAIRE

MADAME DOMINIQUE OUATTARA PRÉSIDE  LA REMISE D’EXTRAITS D’ACTE DE NAISSANCE A 600 000 ÉLÈVES DU PRIMAIRE

La Première Dame, Madame Dominique Ouattara a présidé à Anyama, une cérémonie officielle de remise symbolique des extraits d’acte de naissance de plus de 600,000 élèves du primaire dans le cadre d’une opération spéciale.

Organisée conjointement par l’UNICEF, le Ministère de l’Éducation Nationale, le Ministère de l’Intérieur et le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, l’opération spéciale s’est déroulée dans 14,000 écoles publiques sur toute l’étendue du territoire national, avec l’appui financier d’UNICEF France, UNICEF Suisse ainsi que du Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la Paix.

Cette cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités politiques et administratives et d’organisations de défense des droits des Enfants. On notait à cet effet, la présence des ministres Kandia Camara de  l’Education nationale de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Sansan Kambilé, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice. Ces derniers étaient en compagnie du  maire d’Anyama Amidou Sylla et du Dr. Aboubacar représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.

Au cours de la cérémonie, la déclaration de Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire a permis de savoir que selon les statistiques fournies par .le Ministère de l’Éducation Nationale plus de 1,6 millions d’élèves, soit près de 40% de l’effectif total des élèves du primaire, n’étaient pas enregistrés à l’état civil en 2017.

Pour la première dame: «cet état de fait a pour conséquence d’exposer nos enfants à la déscolarisation, ce qui compromet gravement leur avenir. Il est donc urgent de trouver des solutions immédiates et efficaces afin de remédier à cette situation. Et c’est chose faite aujourd’hui grâce à cette initiative prise par le Gouvernement de notre pays qui a initié cette opération, pour donner une identité légale à plus de 600,000 enfants »

De son côté, le docteur. Aboubacar Kampo le représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, a déclaré que cette cérémonie constituait un pas dans la bonne direction .Cependant, il a estimé que tant qu’il y aurait des enfants qui n’auront pas d’identité légale, l’Etat n’aurait pas fait assez. Pour lui, un enfant qui n’a pas d’extrait de naissance n’a pas de nationalité. Par conséquent  ce  dernier ne pourra pas aller au collège et il est plus à risque d’être victime de violence et d’exploitation. »

La cérémonie s’est achevée dans la liesse populaire

kemebrama@hotmail.com

Source : sercom première dame

 

Laisser un commentaire