jeudi, janvier 24, 2019
Accueil > Uncategorized > S.E.M ABDEL MALEK KETANI MANŒUVRE POUR UNE ECO DIPLOMATIE MAROCAINE DYNAMIQUE

S.E.M ABDEL MALEK KETANI MANŒUVRE POUR UNE ECO DIPLOMATIE MAROCAINE DYNAMIQUE

Le lundi 11 novembre 2018, S.E.M Abdel malek kettani a rencontré les responsables des entreprises marocaines en Côte d’ivoire. La rencontre s’est déroulée à l’Ambassade du Royaume sise à cocody Danga

Quoi de plus normal pourrait-on dire, étant donné que c’est l’ambassadeur du Maroc qui reçoit les Marocains dont il est le premier responsable en terre d’Eburnie

Mais, ce qui est particulier dans ce cas spécifique et qui  mérite d’être noté, c’est qu’il s’agit de chefs d’entreprises et non des moindres, toute chose qui donne un autre sens à cette rencontre et nous plonge en plein  dans le concept de L’ECO DIPLOMATIE.

Pourquoi donc?

L’Eco diplomatie, pour être plus simple, c’est la diplomatie au profit de l’Economie. Aujourd’hui, ce concept donne une autre orientation à la diplomatie qui va au-delà des relations politiques et consulaires. L’ambassadeur devient un V.R.P ou encore si on se place dans le vocable des affaires, un «apporteur d’affaires»

Et cette réalité est tangible dans le cas du Maroc car le Royaume chérifien est le troisième partenaire commercial de notre pays après la Chine et la France, pays qui font, il faut le souligner, partie des cinq premières puissances mondiales .Pour un pays du Sud, cette performance constitue une véritable prouesse qui mérite d’être soulignée.

Sur le terrain, les entreprises marocaines ont le vent en poupe et ce, dans tous les domaines

Dans ce sens, sous l’impulsion de sa Majesté le Roi Mohamed VI qui a effectué quatre visites officielles sur les bords de la lagune ebrié ; le Maroc a tissé avec la Côte d’ivoire les meilleures relations économiques sur le continent. Avec de fortes croissances, ces dernières années, en matière d’investissement, les relations entre ces deux pays ont véritablement pris l’ascenseur.

Selon les statistiques officielles, en 2015, les opérateurs marocains ont représenté 22 % des entreprises agréées par le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici), guichet unique de l’investissement direct dans le pays, devançant ainsi les entreprises françaises (16 %). les échanges commerciaux ont connu une nette progression en cette année et ont atteint 200 millions de dollar contre 80 millions de dollars en 2010.

Ces données datant de 2015, ont évolué car en moins de trois ans, c’est-à-dire de 2015 à 2018, toujours sous l’impulsion du Roi ,Sa Majesté Mohamed VI, plusieurs groupes marocains ont pris le contrôle de grandes sociétés ivoiriennes, dans la distribution, la banque, l’assurance et les nouvelles technologies, gagnant du terrain sur les entreprises de l’ancienne puissance coloniale française.

Ainsi, les trois grandes banques marocaines en l’occurrence, Attijariwafa bank, Banque populaire et BMCE of AFRICA, sont –elles présentes  dans ce secteur via leurs filiales, la Société Ivoirienne de Banque(SIB), la Banque Atlantique Côte d’ivoire, et la Bank of Africa Côte d’ivoire, qui, jouent un rôle majeur dans le financement de l’économie ivoirienne.

En 2017, ces trois banques se sont engagées auprès de la Confédération Générale des Entreprises de côte d’Ivoire (CGECI) afin de soutenir les PME ivoiriennes à hauteur de 230 milliards de FCFA soit 350 millions d’euros.

Au niveau des assurances, les groupes marocains sont également fortement implantés avec Saham qui détient Colina, Axa assurance, RMA Watanga et Atlanta.

Dans le secteur de la grande distribution, Afriquia SMDC, filiale du Groupe Akwa, a acquis une participation de 80% dans le capital du distributeur ivoirien Klenzi Distribution, pour 9 millions de dollars sur le marché du carburant.

Dans ce même registre, le Groupe Retail Holding, maison-mère de Label’Vie, et Amethis, sont devenues les actionnaires de la Compagnie de Distribution de Côte d’Ivoire (CDCI). Il s’agit d’un acteur majeur de la distribution alimentaire en Côte d’Ivoire avec 127 magasins, et un chiffre d’affaires de 200 Millions d’euros en 2013.Aujourd’hui, ce chiffre est nettement en hausse.

Mais, c’est au niveau des BTP (Bâtiments-Travaux -Publics) que l’ascension des entreprises marocaines en Côte d’ivoire est fulgurante.

On peut citer dans ce sens, Lafargeholcim Maroc Afrique (LHMA) joint-venture entre la Société Nationale d’Investissement(SNI)  et le groupe Lafargeholcim qui a acquis le contrôle de la Société ivoirienne de ciment et matériaux (socimat) et Ciment de l’Afrique (CIMAF) ; Marchica med qui a le marché de la Marina, c’est-à-dire la réfection de la baie de Cocody un projet qui va au-delà  de 400 milliards de francs CFA et l’entreprise TGC chargée de la construction de la Mosquée Mohamed VI à Treichville ,dont le chantier a été visité par  Son Excellence Abdel Malek Ketani le vendredi 09 novembre dernier

La liste n’est pas close, puisque d’autres entreprises marocaines se sont  installées sur le sol  ivoirien et prennent part activement à la construction de logement initiée par le président Alassane Ouattara. Ce sont entre autres, Addoha, Alliance et palmeraie qui se sont engagées à construire des dizaines de milliers de logements avec l’appui des banques marocaines

Dans le secteur des NTIC, on note, Maroc télécom présent sur place  depuis l’acquisition de Moov Côte d’ivoire, la filiale locale de la maison Etisalat

Au niveau  de l’Agriculture, le groupe OCP compte s’implanter en côte d’ivoire,

Il faut noter qu’à  côté de ces grosses boites, on compte de nombreuses PME Marocaines telles IB Maroc, GFI, arkeos, pour ne citer que celles-là.

Tous ces chiffres éloquents, ne semblent pas freiner l’appétit des investisseurs marocains qui continuent leurs «razzia » à l’image du groupe Nexans, une entreprise franco-marocaine qui vient d’ouvrir une usine de montage de matériels électriques au kilomètre 24 avec un investissement de 19 milliards de francs C.F.A

Autant dire que Son Excellence Monsieur Abdel Malek Kettani a tout à fait le droit de troquer sa veste de diplomate en celle d’un business Manager.

kemebrama@hotmail.com