lundi, novembre 19, 2018
Accueil > Actualités > VISITE DU PRESIDENT SUD-COREEN A PYONGYANG, UNE PREMIERE DEPUIS UNE DECENNIE

VISITE DU PRESIDENT SUD-COREEN A PYONGYANG, UNE PREMIERE DEPUIS UNE DECENNIE

Le président sud-coréen Moon Jae-in a atterri ce mardi 18 septembre 2018 à Pyongyang pour rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Il y restera trois jours. C’est le troisième sommet entre les deux hommes en moins de six mois. Et c’est la première fois depuis 11 ans qu’un président du Sud se rend dans la capitale du Nord.

Moon Jae-in a été accueilli sur le tarmac de l’aéroport par Kim Jong-un en personne. Sourires, poignées de main, pas moins de trois accolades ; les deux hommes ont tenu à afficher leur bonne entente. Des dizaines de milliers de civils, déployés sur le trajet de leur limousine à travers Pyongyang, ont agité des fleurs et crié le mot « réunification » en signe de bienvenue.

Mais derrière ce cérémonial, la tâche qui attend le président sud-coréen est ardue : Moon Jae-in veut développer la coopération intercoréenne, notamment sur le plan économique. Pour cela, il a besoin de la levée des sanctions et doit donc relancer les pourparlers de dénucléarisation entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, des pourparlers aujourd’hui dans l’impasse.

Moon Jae-in doit convaincre Kim Jong-un de faire suffisamment de concessions – notamment en fournissant un inventaire complet de son arsenal nucléaire – pour que Donald Trump accepte de déclarer formellement la fin de la guerre de Corée. Ce qui permettrait de poursuivre le dialogue. En cas d’échec, Séoul craint un retour aux provocations et aux menaces de guerre, comme l’an dernier.

RFI