samedi, décembre 15, 2018
Accueil > Actualités > 132è anniversaire de la fête du travail, le président Ouattara ‘‘satisfait 130 doléances sur 150’’ émises par les syndicats

132è anniversaire de la fête du travail, le président Ouattara ‘‘satisfait 130 doléances sur 150’’ émises par les syndicats

Le mardi 1er mai, date anniversaire de la victoire de l’action syndicale sur le patronat en 1886 à Chicago, a été célébré sur l’esplanade de la présidence de la république de Côte d’Ivoire.

En présence du Chef de l’État, SEM Alassane Ouattara, du Vice-président SEM Daniel Kablan Duncan, des présidents d’institutions, des membres du gouvernement et des diplomates résidents dans le pays, les centrales syndicales regroupant l’ensemble des travailleuses et travailleurs ont remis sur la table leurs chapelets de revendication portant sur les conditions de vie et de travail de leurs membres, et sur la cherté de la vie, les conditions d’accès au logement, le déblocage des salaires, les licenciements de certains ex travailleurs de l’agence Emplois Jeunes, etc.

Face aux travailleurs, le président Alassane Ouattara a annoncé que sur ‘‘150 doléances soumises au Gouvernement par les centrales syndicales, 130 ont été satisfaites.’’

« Nous avons écouté les légitimes préoccupations des centrales syndicales. En réalité sur 150 points de doléances quasiment 130 ont été réglés », a affirmé Alassane Ouattara.

Le président ivoirien qui a écouté attentivement les revendications des centrales syndicales, les a invité à prendre attache avec les services de leur Ministère de tutelle afin que ‘‘les doléances non encore satisfaites fassent l’objet de discussions approfondies devant aboutir à leur satisfaction’’.

La question de la pénurie d’eau dans la ville de Bouaké, centre du pays, a été relevé par l’ensemble des intervenants de même que les disparitions d’enfants à Abidjan et dans plusieurs villes du pays.

Sur le premier point, le président Ouattara a annoncé comme solution définitive, le raccordement du centre de ravitaillement en eau de Bouaké au lac Kossou. Cependant, dira, pour parer à l’urgence, des camions citernes font la ronde pour distribuer de l’eau aux populations.

Quant à la sécurité de la population ivoirienne dans son ensemble, le Chef de l’État a prévenu que les forces de défense et de sécurité poursuivront et renforceront leurs actions afin de réduire les cas d’enlèvement et de meurtre au strict minimum.

Notons que le président Ouattara qui a tenu un langage de vérité à ses interlocuteurs du jour a rejeté la prise en compte des stocks d’arriérés de salaire datant depuis 1988.

KOMARA M