mercredi, décembre 8, 2021
Accueil > Actualités > CGECI ACADEMY : PATRICK ACHI SALUE L’ENGAGEMENT DU SECTEUR PRIVE IVOIRIEN DANS LA CRÉATION DE RICHESSE

CGECI ACADEMY : PATRICK ACHI SALUE L’ENGAGEMENT DU SECTEUR PRIVE IVOIRIEN DANS LA CRÉATION DE RICHESSE

Le Premier Ministre Patrick Achi  a salué l’engagement des acteurs du secteur privé ivoirien dans la création de richesse, et leur a promis l’appui du gouvernement, ce jeudi 28 octobre 2021 à Abidjan, à l’ouverture de l’édition 2021 de la Confédération générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI Academy), principal forum économique du secteur privé ivoirien.

Il a rappelé la place de choix qu’occupe le secteur privé dans le tissu économique de la Côte d’Ivoire. « Le secteur privé est le premier investisseur, le premier employeur et le principal contributeur avec 90% aux recettes de l’Etat », a indiqué le Chef du gouvernement. Confirmant ainsi la place prépondérante qu’occupe le secteur privé dans l’économie ivoirienne.

Revenant sur le thème de cette rencontre initiée par le Patronat ivoirien, « Crises et résilience des entreprises en Afrique », Patrick Achi a relevé que « 2/3 des entreprises en Afrique ont été impactées par la crise. En Côte d’Ivoire, près de 38% ont momentanément arrêté de travailler et 2,5% ont arrêté définitivement ».

Pour sa part l’économie ivoirienne a su faire preuve de résilience, maintenant la croissance à 2% en 2020. « Une croissance de 6,5% est attendue pour 2021, ceci grâce aux efforts conjugués du secteur privé et du gouvernement », a révélé le Chef du gouvernement.

Ce sont au total 830 entreprises et 114.000 acteurs du secteur informel qui ont bénéficié du soutien de l’Etat, afin de leur permettre de faire face aux conséquences de la pandémie.

Le Premier Ministre a soutenu qu’il faut poursuivre les réformes, soulignant que le tissu économique reste dominé par le secteur informel qui représente 80%.

Le président du Patronat ivoirien, Jean-Marie Ackah, a salué le dialogue institué entre le secteur privé et le gouvernement, qui a permis de favoriser un développement accéléré.

Jean Marie Ackah a fait trois observations à l’endroit des acteurs du secteur privé. A savoir, s’adapter à un monde de crise, anticiper sur la crise et développer des entreprises résilientes en prenant le virage du numérique.

S’il reconnaît que l’économie ivoirienne a été globalement résiliente du fait du dynamisme de son secteur privé mais également grâce aux dispositions prises au niveau du gouvernement, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a encouragé le secteur privé à être « plus audacieux et moins timide ».

La CGECI Academy est le plus important forum économique organisé par le secteur privé ivoirien. Elle est à sa 9ème édition. Le Ghana est le pays invité d’honneur de cette édition.

kemebrama@hotmail.com

Source Sercom Primature

 

Laisser un commentaire