Accueil > Actualités > Internationale > CORONAVIRUS: LE PREMIER MINISTRE BORIS JOHNSON EN QUARANTAINE DEPUIS 10 JOURS, HOSPITALISE DEPUIS HIER…

CORONAVIRUS: LE PREMIER MINISTRE BORIS JOHNSON EN QUARANTAINE DEPUIS 10 JOURS, HOSPITALISE DEPUIS HIER…

Le Premier ministre britannique, testé positif au Covid-19 il y a dix jours, a été admis à l’hôpital dimanche soir pour de nouveaux examens.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, testé positif au Covid-19 il y a dix jours, a été hospitalisé dimanche pour subir de nouveaux examens, ont annoncé ses services. « Sur les conseils de son médecin, le Premier ministre a été admis ce soir à l’hôpital pour des examens », a annoncé Downing Street dans un communiqué, précisant qu’il s’agit d’une « mesure de précaution ».

  • Amis à l’hôpital à cause de « symptômes persistants »

« Il a passé la nuit à l’hôpital (…) nous espérons qu’en conséquence de ses tests il pourra revenir à Downing Street dès que possible », a déclaré à la BBC Robert Jenrick, ministre chargé du Logement et des Communautés. Selon le quotidien The Times, Boris Johnson a été conduit à l’hôpital St Thomas à Londres, proche de Westminster, et placé sous oxygène.

Boris Johnson, 55 ans, avait annoncé vendredi qu’il prolongeait la quarantaine qu’il observe depuis son dépistage au-delà des sept jours recommandés par les autorités sanitaires britanniques car il continuait d’avoir de la fièvre, un des principaux symptômes de la maladie. « Si je me sens mieux (…) j’ai toujours l’un des symptômes », « j’ai toujours de la température », « je dois continuer ma quarantaine », avait-il déclaré dans une courte vidéo sur Twitter, où il apparaissait un peu hagard. C’est à cause de ces « symptômes persistants », comme l’indique Downing Street, qu’il a été admis à l »hôpital pour subir de nouveaux examens.

  • Toujours aux commandes du gouvernement britannique

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, contaminé au nouveau coronavirus, « reste aux commandes » du gouvernement, bien qu’il ait été admis à l’hôpital », a déclaré son ministre du Logement. « Aujourd’hui, il est à l’hôpital pour subir des tests, mais il continuera d’être tenu informé de ce qui se passe et d’être aux commandes du gouvernement », a déclaré à la BBC Robert Jenrick, ministre chargé du Logement et des Communautés. Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, devrait toutefois le remplacer pour présider la réunion quotidienne consacrée au Covid-19 lundi matin.

Boris Johnson est la dirigeant mondial le plus éminent à avoir été contaminé par le virus. Sa compagne, Carrie Symonds, qui est enceinte, a indiqué avoir elle aussi souffert de symptômes de la maladie pendant une semaine mais être en voie de guérison.

  • Son entourage se veut rassurant

Interrogé plus tôt dimanche sur la santé de Boris Johnson sur la chaîne de télévision Sky News, le ministre de la Santé Matt Hancock a affirmé que le Premier ministre « allait bien » et qu’il « tenait fermement la barre » du pays. « Certaines personnes ont des symptômes assez légers (du Covid-19), d’autres très, très graves. Le Premier ministre n’en est pas là », a-t-il assuré.

« Je travaille avec lui tous les jours et je peux témoigner que son moral est bon », a-t-il ajouté. « Mais il veut se montrer très prudent et suivre à la lettre les conseils de santé publique », notamment pour « montrer l’exemple ». Matt Hancock a repris ses activités vendredi après s’être isolé chez lui pendant une semaine à la suite d’un test également positif au Covid-19. Un des principaux conseillers du Premier ministre, Dominic Cummings, a lui aussi choisi de se mettre en quarantaine.

La pandémie a déjà tué près de 5000 personnes dans le pays. Les Britanniques subissent un confinement total depuis deux semaines et Le gouvernement a menacé dimanche de le durcir si ses consignes n’étaient pas suivies. La population n’est autorisée à sortir que pour faire des courses, se faire soigner ou faire de l’exercice une fois par jour.

 

Laisser un commentaire